LE FIL

Languedoc

La coopération appelle à la transparence face au consommateur

Mercredi 13 juillet 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

A la recherche de prix compétitifs, les négociants répondant aux exigences de la Grande distribution, se sont tournés vers l'origine espagnole pour pourvoir le marché en vins d'entrée de gamme.A la recherche de prix compétitifs, les négociants répondant aux exigences de la Grande distribution, se sont tournés vers l'origine espagnole pour pourvoir le marché en vins d'entrée de gamme. - crédit photo : Idealwine
Les Vignerons coopérateurs du Languedoc-Roussillon donnent de la voix pour défendre une transparence des linéaires et ainsi ne pas mélanger vins français et espagnols.

Les importations espagnoles n’en finissent pas de créer des remous. Les vignerons coopérateurs du Languedoc-Roussillon ont pris la plume, le 11 juillet, pour rédiger un communiqué de presse et réclamer davantage de transparence dans les linéaires. « Au vu des différents packagings et contenants utilisés pour les vins, en particulier pour les bag in box, un marketing agressif et déloyal s’est installé. On garde la même marque, les mêmes codes d’attirance du consommateur souvent rappelant la France et on cache l’origine réelle du vin ! » se scandalisent-ils. Les Vignerons coopérateurs réclament davantage de transparence et souhaitent qu’un rayon vins étrangers en bag in box soit mis en place, comme c’est la règle pour les bouteilles. Car, selon eux, c’est une question d’éthique et de transparence vis-à-vis du consommateur. Celui-ci « a le droit de savoir que nos vins ne sont pas produits dans les mêmes conditions sanitaires et sociales que les vins importés. Il doit pouvoir faire son choix librement mais en toute clarté et transparence dans les linéaires de la Grande distribution grâce à un étiquetage « respectueux » de cette transparence".

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé