LE FIL

Suivez l’enquête

La route des maisons de Cognac en BD policière

Dimanche 03 juillet 2016 par Alexandre Abellan

Pour sa couverture, le deuxième tome de Cognac pose d’emblée le suspens sur lequel est laissé la fin de l’album.
Pour sa couverture, le deuxième tome de Cognac pose d’emblée le suspens sur lequel est laissé la fin de l’album. - crédit photo : Editions Delcourt
Le deuxième tome de la trilogie Cognac propose autant une plongée dans le monde des collectionneurs de vieilles eaux-de-vie qu’une sélection des maisons charentaises qui montent.

Suivant une enquête où les eaux-de-vie tiennent de plus en plus des eaux-de-mort, la bande-dessinée Cognac aligne en parallèle les étapes dans le vignoble. S’il suit le guide d’un Mort dans l’Arène, l’amateur ne manquera pas de faire une halte dans les maisons Giboin (à Cherves de Cognac, « domaine discret qui élabore des trésors… »), Grosperrin (négociant à Saintes « spécialisé dans les cognacs millésimés ») et Montifaud (à Jarnac, « la sixième génération des Vallet »). Sans oublier de goûter les cognacs Drouet (« un petit qui monte, qui monte ») ou Frapin (« on est dans le Mozart »). Les gastronomes noteront également les bonnes tables qui égrènent les cases de l’album : le Moulin du Val de Seugne (à Mosnac) ou le Chevalier de La Croix Maron (à Segonzac).

Cette sélection a été concoctée par les scénaristes, et esthètes, Eric Corbeyran (scénariste BD prolifique, notamment Château Bordeaux chez Glénat) et Jean-Charles Chapuzet (collaborateur régulier à Terre de Vins). Le tout mis en dessins par Luc Brahy.

(À suivre)

Après un premier tome, la Part des Démons, laissant la part belle à la mise en place de l’intrigue et des crus charentais, le deuxième fait place aux tribulations de la photographe Anna pour résoudre une série de morts violentes planant sur une collection de cognacs préphylloxériques. Suite et fin dans le troisième tome à paraître.

Sorti en librairies ce 15 juin, le deuxième tome de Cognac a été tiré à 15 000 exemplaires. Il s’est vendu actuellement 10 000 exemplaires du premier tome (paru en janvier).

Tags : Cognac Livres

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé