LE FIL

Soutenir les entreprises de la Wine Tech

Vendredi 01 juillet 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

La semaine dernière, alors que « Bordeaux fête le vin » battait son plein, la Wine Tech naissait. Cette initiative vise à fonder un club réunissant une vingtaine d’entreprises pour faciliter leur collaboration et porter leur image. Face à ces projets, les entreprises de la filière adoptent une attitude frileuse. Rares sont les initiatives comme celles de Badet Clément & Co qui assument de prendre un risque en investissant. L’analyse dominante se limite à constater que les utilisateurs de ces applications sont peu nombreux et qu’il est inutile d’y dépenser de l’énergie ou des fonds. Pourtant, la plupart d’entre elles répondent à des enjeux de marketing, communication et distribution maintes fois définis et, surtout, ces applications ont de quoi séduire les jeunes consommateurs, une cible d’avenir. Il serait donc bien vu de chercher à accroître le public de ces applications nées en France et portées par des acteurs biberonnés au concept de terroir, plutôt que de les regarder d’un air bienveillant mais distant, en leur attribuant un rôle de bête de faire-valoir technologique dans les salons. Car, en la matière, le leadership pourrait être pris par des entreprises étrangères, ce qui ne serait pas sans conséquence sur des enjeux aussi stratégiques que le marketing, la distribution ou la communication. Amazon est déjà dans la partie, Vivino est une réussite… Mais il reste encore beaucoup à faire !

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé