LE FIL

Record pulvérisé

650 000 verres dégustés à Bordeaux Fête le Vin 2016

Lundi 27 juin 2016 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 30/06/2016 16:38:43

Du 23 au 26 juin, les quais de Bordeaux ont accueilli des visiteurs du monde entier. Ainsi que le Bélem, navire école préfigurant l’arrivée en 2016 de la Tall Ships’ Race au port de la Lune en 2018.
Du 23 au 26 juin, les quais de Bordeaux ont accueilli des visiteurs du monde entier. Ainsi que le Bélem, navire école préfigurant l’arrivée en 2016 de la Tall Ships’ Race au port de la Lune en 2018. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Pour ses 18 ans, le « premier évènement oenotouristique mondial » se félicite de son carton plein. Et pense déjà à ses 20 ans, visant plus d’un million de visiteurs grâce à l’arrivée d’une course nautique.

Achevée ce dimanche sur un feu d’artifice bleu-blanc-rouge, en résonance avec la victoire de l’équipe française en huitième de finale de l’Euro, la dixième édition de Bordeaux Fête le Vin n'aura pas désempli sur quatre jours. Et aura établi de nouveaux records, avec 56 000 pass de dégustation vendus et 650 000 dégustations réalisées selon son organisateur, Bordeaux Grands Évènements. Sur la dernière édition, en 2014, la manifestation avait accueilli 620 000 visiteurs, pour 51 300 pass vendus (sur un total de 56 000 mis en circulation).

Même avec un pic de six verres servis par seconde dans la nuit du samedi 25 juin, il n’y a pas eu le moindre incident éthylique sur l’évènement se félicite Stephan Delaux, l’adjoint au maire de Bordeaux pour le tourisme. Il espère ainsi démontrer « au milieu du débat actuel sur le vin et l’alcool, [que] la consommation raisonnable et intelligente est un facteur de bien-être et de convivialité, plus que de difficultés ».

Come Together

La tenue de cette fête du vin est avant tout le signe d’une mise en commun constructive de la marque Bordeaux, entre la ville et son vignoble ajoute Stéphan Delaux. « Enfin nous nous sommes mis dans une dynamique opérationnelle » salue-t-il. « L’originalité de cet évènement tient dans cette co-construction » renchérit Bernard Farges, le président du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (qui est, logiquement, le premier sponsor privé de la fête du vin). « Cette fête est unique au monde, même si nous la déclinons ailleurs (à Hong-Kong, Québec et Bruxelles). Nous sommes sans doute le seul vignoble au monde à pouvoir réunir un millier de viticulteurs et de grandes maisons de négoce pour un tel évènement » précise le viticulteur bordelais.

Getting Better

Tirant un premier bilan satisfaisant de sa dixième édition, les organisateurs y voient un nouveau maître-étalon pour les prochaines éditions. Tant en terme de montée en gamme (les tentes de dégustation étant remplacées par des containers, ou les carnets de tickets par des cartes magnétiques) que de programmation culturelle (un feu d’artifices en clôture de chaque soirée, mais aussi des concerts, des performances de danse et de street-art…).

Here, There and Everywhere

Pour les vignerons servant les vins de leurs appellations, cette édition aura surtout été marquée par la diversité des nationalités des visiteurs. « On a reçu énormément d’étrangers. Des Néo-Sélandais, des Tibétains, des Polonais, des Sud-Africains… » énumère Patricia Zabalza, la directrice des Côtes de Bordeaux, qui a déployé deux mappemondes sur son pavillon afin que les dégustateurs puissent indiquer leurs pays d’origine. Ce dimanche, pas un continent n’était épargné par une pluie de gommettes. La tenue à Bordeaux de match de l’Euro de foot et l’accueil de dix villes du monde invitées d’honneur n’y sont pas étrangers, tout comme le retentissement médiatique de la récente ouverture de la Cité du Vin.

Ticket to ride

Indéniablement majeur, par son âge et son ampleur, l’évènement Bordeaux Fête le Vin va se projetter sur l’édition 2018 (du moins quand seront passés les festivités de Bruxelles, du 8 au 11 septembre, et de Hong-Kong, du 27 au 30 octobre 2016). Dans deux ans, Bordeaux Grands Évènements vise rien que moins qu’un nouveau record d’affluence en accueillant l'arrivée de la Tall Ships’ Race : la course nautique des grands bateaux écoles. Arrivant à Bordeaux, cette course réunira une trentaine de navires. Et partira de Liverpool, la ville d’origine des Beatles*.

En superposant les deux évènements, « on garantit qu’il y aura un nouveau succès et de nouveaux records en 2018 » s’enthousiasme d’avance Christophe Chateau, le commissaire général des fêtes du vin (Bordeaux Grands Evènements). Pouvant viser le million de visiteurs, Bordeaux Fête le Vin 2018 devra passer à l’échelle supérieure, notamment en terme d’optimisation des flux de visiteurs sur les rives de la Garonne. Ou ne serait-ce qu'en terme de pontons pour accueillir les navires.

 

 


* : Les intertitres de cet article sont tirés de la discographie des quatre garçons dans le vent.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé