Accueil / Gens du vin / Une vente aux enchères de 24 cognacs, estimée à 114 000 €

Part des Anges 2016
Une vente aux enchères de 24 cognacs, estimée à 114 000 €

Si le lieu de la dixième édition est toujours tenu secret, la prochaine vente caritative dévoile son catalogue. Ainsi que son association bénéficiaire : les Apprentis d'Auteuil.
Par Alexandre Abellan Le 16 juin 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une vente aux enchères de 24 cognacs, estimée à 114 000 €
Pour le plaisir des yeux, la maison de vente Artcurial organise jusqu’au 18 juin une exposition des flacons mis en vente ce 22 septembre. - crédit photo : Vizioz Communication
C

e 22 septembre 2016, ce sont 24 lots d’exception qui seront mis aux enchères grâce à la générosité des maisons de Cognac. D’après les premières estimations, basses, de la maison de vente aux enchères Artcurial, l’ensemble pourrait dégager 114 000 euros, avec vingt-quatre lots et une sculpture (voir encadré). Lors de cette précédente vente caritative, en 2014, les 25 flacons ont été adjugés à 237 600 € (doublant l’estimation initiale).

Tout juste dévoilé par le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (qui organise l’évènement depuis 2006), le catalogue de la vente aligne les  flacons d’exception, aussi bien hors d’âge que hors de prix. Avec une estimation de 20 000 €, le flacon le plus précieux est l’édition particulière de JAS Hennessy, avec un assemblage inédit d’eaux-de-vie issues du prestigieux chai du Fondateur (pour un litre de Cognac). A 11 000 €, vient ensuite la cuvée Edouard 1920 de la maison Martell. Contenant un brut de fût de Grande Champagne, millésimé 1920, ce flacon Baccarat salue la mémoire d’Edouard Martell.

Exemplaires uniques

Aux fortunés amateurs de cognacs (chinois et russes en tête), la vente propose aussi bien de séduisantes expériences de dégustations (un millésime 1916 pour Hine ou un assemblage des précédents millésimes présentés à la Part des Anges pour Delamain) que des carafes inattendues (le sablier de JA Renault, la topette de Meukow ou la cognathèque de 30 flacons de Bache-Gabrielsen). Ou même une expérience VIP d’un jour au festival de Cannes, dont la maison Rémy Martin est fournisseur officiel. La montée des marches et la projection d’un film sur la Croisette sont accompagnées d’un flacon dédicacé par le jury du festival 2015 (les frères Joel et Ethan Cohen, l’actrice Sophie Marceau, le réalisateur Xavier Dolan, la chanteuse Rokia Traoré…).

Compte-goutte

Se dévoilant très progressivement, la dixième édition de la Part des Anges se tiendra dans un lieu encore tenu secret. Elle se fera sous parrainage du chef Guy Savoy et récoltera des fonds en faveur de la fondation Apprentis d'Auteuil (200 établissements en France, formant 24 000 jeunes).

Le vingt-cinquième lot

Comme chaque année, la Part des Anges sert d’inspiration à l’oeuvre d’un artiste contemporain. Alliage de bronze et de verre, la sculpture du designer Jean-Michel Jobit symbolise la dualité du vieillissement sous bois : entre le cadre tangible du cognac en élevage et les effluves invisibles de la part des anges. La sculpture est actuellement estimée à 5 000 €.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé