LE FIL

Euro 2016

Bordeaux accorde ville hôte et cité du vin

Vendredi 10 juin 2016 par Alexandre Abellan

Tout juste ouverte, la Cité du Vin propose un programme culturel logiquement centré sur l’aventure de sa création, mais également sur l’évènement sportif de juin : l’Euro de Foot.
Tout juste ouverte, la Cité du Vin propose un programme culturel logiquement centré sur l’aventure de sa création, mais également sur l’évènement sportif de juin : l’Euro de Foot. - crédit photo : Fondation de la Cité du Vin (Alban Gilbert)
Accueillant cinq matches du championnat d’Europe de football, la capitale girondine prolonge la compétition dans les verres de son nouvel équipement oenoculturel.

Avec un nouveau stade et une Cité du Vin flambant neuve, Bordeaux se dévoile sous des atours architecturaux particulièrement modernes en cet Euro de Foot. Pari audacieux, ces deux pans de la vie bordelaise seront réunis du 11 juin au 2 juillet, avec des découvertes oenologiques en marge des rencontres sportives.

Dans le cadre du festival culturel Hors Jeu !, le beau jeu s’alliera en effet aux vins d’ailleurs, avec des dégustations proposées en écho aux cinq matches se tenant à Bordeaux (quatre de poule et un quart de finale). La capitale girondine accueille donc autant de dégustations que de matches de foot : Galles-Slovaquie le 11 juin, Autriche-Hongrie le 14 juin, Belgique-Irlande le 18 juin, Croatie-Espagne le 21 juin et un quart de finale le deux juillet. Pour ceux n’imaginant pas ce à quoi peuvent ressembler des vins belges, croates, gallois, irlandais ou slovaques, rendez-vous dans les salons de la Cité du Vin trois quarts d’heure avant les rencontres sportives (inscription en ligne, pour six euros). La diffusion en direct du match suivra ensuite dans l'auditorium Thomas Jefferson.

Bordeaux fête ses vins, de footeux

Pour faire le bilan sur les matches de poule, ainsi que les liens unissant vin et foot, une table ronde  sera organisée à la Cité du Vin le 24 juin. Baptisée Carton rouge !, cette rencontre réunira des footballeurs devenus vignerons, comme Laurent Cisneros (château de Rouillac, Pessac Léognan) et Matthieu Chalmé (château la Connivence, Pomerol), des joueurs passionnés de vin, comme le bordelais Alain Giresse (connétable des vins de Blaye), des légendes du ballon rond girondin, comme Marius Trésor et Patrick Battiston. Sans oublier Jean-Louis Triaud, le président du club des Girondins de Bordeaux, propriétaire des domaines Henri Martin (châteaux Gloria, Saint-Pierre…).

Et comme pour la Coupe du Monde 1998, la capitale girondine accordera en même temps que des matches sa Fête du Vin. Du 23 au 26 juin, les quais bordelais seront sur deux kilomètres dédiés à la dégustations des AOC girondines, tandis que la la place des Quinconces sera exclusivement une fan zone pour l’Euro (à noter que verres et bouteilles y sont interdits).

Ville hôte

Bordeaux accueille également des équipes nationales, notamment celle belge, les Diables Rouges. Dont le cuisinier n’est autre que William Wouters, le président de la Gilde des Sommeliers Belges.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé