Accueil / / Anvers dame le pion à Bordeaux

Meilleur Sommelier du Monde 2019
Anvers dame le pion à Bordeaux

Le concours se tiendra en mars 2019 en Flandres pour commémorer le 50e anniversaire de sa création en Belgique. La proximité avec le salon Prowein a également compté dans le choix de ce lieu historique.
Par Alexandre Abellan Le 09 juin 2016
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Anvers dame le pion à Bordeaux
Cité flamande, Anvers reste la porte d’entrée maritime vers l’Europe, dont elle possède le deuxième port marchand (particulièrement actif pour les importations de vins du nouveau monde). - crédit photo : VisitAntwerp
L

ancé en 1969 à Bruxelles, le Concours du Meilleur Sommelier du Monde se tiendra en 2019 à Anvers (ou Antwerp en flamand). Marquant un anniversaire symbolique, ce retour en Belgique a séduit la majorité des délégués de l'Association de la Sommellerie Internationale, réunis ce 5 juin à Belgrade. Pas peu fière de sa victoire, la Guilde des Sommeliers de Belgique, rapporte que « l’adversaire était la France, avec la ville de Bordeaux. 23 pays ont donné leur préférence à la Belgique, Bordeaux a reçu 17 votes. »

« Bordeaux avait un programme fort, avec de nombreux évènements impressionnants » confie le sommelier William Wouters (le président de la Gilde*). Pour emporter l'adhésion des délégués, il a misé sur une approche résolument innovante et décalée. « La Belgique n'est qu'un petit pays producteur de vin, mais comme nous avons de nombreux vignerons dans le monde (château Le Pin à Pomerol, Avignonesi à Montepulciano...), nous allons en réunir pour le championnat. Et nous avons aussi choisi d'introduire des bières belges au sein de l'évènement. Comme les sommeliers doivent de plus en plus réfléchir à des accords mets-bières et que notre pays est célèbre pour sa large gamme » explique-t-il.

L'argument salon

Portée depuis un an par la ville d'Anvers et la sommellerie belge, la candidature flamande a aussi sorti la carte ProWein pour remporter les suffrages. « Nous avons dit que nous pouvons organiser notre compétition la semaine précédant ProWein. En train ou en voiture, Düsseldorf n'est qu'à deux heures d'Anvers. Ce qui intéresse tous ceux voyageant plus de quinze heures pour atteindre l'Europe », détaille William Wutters. Les salons européens n'étaient décidément pas loin dans ce dossier. Vinexpo défendait en effet une candidature française depuis 2014, avec l'Union de la Sommellerie Française. Son directeur général, Guillaume Deglise, aura même fait le voyage jusqu'en Serbie pour défendre son projet de concours intégré au salon Vinexpo 2019. En vain, malgré les forts liens tissés avec l'Association de la Sommellerie Internationale.

 

* Egalement cuisinier attitré de l'équipe de football de Belgique, les « Diables Rouges », William Wouters se trouve actuellement à Bordeaux pour accompagner les joueurs durant leur Euro 2016.

Le réconfort des statistiques

A défaut d’accueillir cette nouvelle édition, la sommellerie française peut fonder des espoirs de victoire sur les statistiques. Pour les deux éditions du Concours du Meilleur Sommelier en Belgique (à Bruxelles en 1969 et 1983), ce sont des candidats français qui ont remporté le premier prix (respectivement Armand Melkonian et Jean-Luc Pouteau). Le Concours du Meilleur Sommelier du Monde ne s’est tenue qu’une fois en France, en 1989 (et a été remporté par Serge Dubs).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé