LE FIL

Confidentiel

150 vignerons venus présenter leurs vins au Winelab

Mardi 31 mai 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Le 30 mai se tenait le Winelab, salon professionnel organisé par Bettane+Desseauve.
Le 30 mai se tenait le Winelab, salon professionnel organisé par Bettane+Desseauve. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Le salon professionnel organisé par Bettane + Desseauve s’est déroulé dans une atmosphère conviviale et tranquille.

Pour sa troisième édition, le Winelab, salon B to B organisé par Bettane + Desseauve, sentait l’ennui d’une journée où la pluie n’a cessé de tomber. Mais, malgré le temps maussade, les 150 exposants gardaient leur bonne humeur, heureux de s’afficher avec la marque des deux critiques français. Si l’affluence était modérée, c’est que le Winelab 2016 avait choisi de trier sur le volet les visiteurs, ne laissant l’accès qu’aux professionnels. A l'arrivée, les visiteurs recevaient quelques propositions de visites thématiques : domaines en bio, la vie en rose, talents à prix raisonnable ou encore des idées pour composer une carte des vins originale, hors de sentiers battus. 

"j’apprécie l’organisation que j’ai déjà expérimentée via le Grand Tasting"

« C’est ma première participation au Winelab. Je suis venu parce que j’apprécie l’organisation que j’ai déjà expérimentée via le Grand Tasting » explique Romain Colin, des Champagnes Colin. Distribuant 40 % de sa production (11 hectares) dans le circuit CHR, le vigneron cherche à développer sa présence sur ce circuit dans la région. Avec trois extra-brut pour une gamme composée de neuf références, il espère séduire avec ces profils qui ont de plus en plus la côte chez les cavistes. Dans un tout autre registre, Vinadéis met en avant ses vins haute couture. Et notamment, le Fitou de Georges Ortola du Château Notre Dame de Quatourze. Passé au chrono-lab, sorte de master class, il a retenu l’attention de certains visiteurs, affirme Jacques Cachera de Vinadéis. « Ils sont attirés par sa conduite en biodynamie et les qualités du produit. Le côté coopératif ne fait pas peur. C’est le discours de présentation qui est le plus important ».

Tags : salon CHR

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé