Accueil / Viticulture / Les gelées tardives ravagent le vignoble

Autriche
Les gelées tardives ravagent le vignoble

La vague de froid qui a touché la Bourgogne et le Val de Loire n'a pas épargné l'ensemble du vignoble autrichien. Atteint de 15 à 90 % selon les zones.
Par Alexandre Abellan Le 27 mai 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les gelées tardives ravagent le vignoble
Successifs, les épisodes de gel se sont concentrés sur les zones du Burgental et de la Basse Autriche. - crédit photo : Österreichischer Weinbauverband ; Verena Klöckl(LK Bgld) ; Johann Grassl (LK NÖ)
R

evenant à la charge sur trois vagues de froid, un gel tardif a affecté le vignoble autrichien cette fin avril. A lui seul, le gel de la nuit du 26 au 27 avril aurait ravagé des milliers d’hectares. Répartis sur les vignobles du Sud du pays, les dégâts sont très variables d’après les premières estimations des chambres d’agriculture de la fédération autrichienne (Österreichischer Weinbauverband).

Dans de nombreuses régions, les vignobles d'altitude les plus qualitatifs ont été gravement endommagés

Les plus importants dégâts ont été répertoriés sur les bassins viticoles de Weststeiermark et Südsteiermark, où les pertes de récolte sont déjà estimées à 90 %. La zone occidentale de Wachau est également particulièrement touchée, avec 90 % de dégâts en moyenne. Ces terroirs se trouvant dans la Basse Autriche (touchée en moyenne à 30-40 %). L’état du Burgental affiche quant à lui 70 % de dégâts en moyenne. Malgré les passages d’hélicoptères pour brasser l’air, « dans de nombreuses régions, les vignobles d'altitude les plus qualitatifs ont été gravement endommagés » souligne l’Association des Vins Autrichiens (Österreich Wein).

Si les feuilles de vigne ont été particulièrement touchées par ces gelées blanches, les vergers affichent également d’importants dégâts (notamment les abricotiers, cerisiers, pommiers, poiriers, pruniers…). En tout, les compagnies d’assurances estiment que ce gel a touché 50 000 hectares agricoles, pour une perte de 200 millions d’euros pour l’Autriche. Le vignoble autrichien n’avait plus connu de tel épisode de gel tardif depuis 2012, et la petite production de 2,1 millions hectolitres de vin. Avec le chaleureux millésime 2015, la filière a produit 2,5 millions hl, n’étant affectée qu’à la marge par quelques orages de grêle.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
charlot mary Le 08 juin 2016 à 10:25:12
l'autriche si elle aussi a été touché par le gel c'est désolant mais n'oublions pas nos régions :le val de loire et plus précisemment le bourgueillois ont subi aussi cette vague de gel les viticulteurs s'organisent pour faire face et nous les embouteilleurs nous sommes dans la même galère !!!
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé