Accueil / / Mexique : Pas de cocktail Cognac-Cola sans cognac pour l'interprofession charentaise [exclusif]

Mexique : Pas de cocktail Cognac-Cola sans cognac pour l'interprofession charentaise [exclusif]

Par Alexandre Abellan Le 21 mai 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Mexique : Pas de cocktail Cognac-Cola sans cognac pour l'interprofession charentaise [exclusif]
P

our rajeunir la consommation des eaux-de-vie charentaises, le Bureau National Interprofessionnel de Cognac n’hésite pas à miser sur l’art des cocktails, ou mixologie. En témoigne la création de son mix signature en 2008 : le Cognac Summit. Mais encore faut-il que l’image du cognac ne soit pas ternie par le cocktail, surtout s’il ne contient pas ledit spiritueux.

Populaire dans les bars et discothèques du Mexique, le cocktail París de Noche est aussi simple qu’un whisky-coca : il s’agit d’un cognac-coca. Souvent allongé de sirop de fruits, comme de la myrtille (pour un titre alcoolique inférieur à 6°.alc). Et parfois sans cognac, un quelconque spiritueux le remplaçant dans sa composition, mais pas sur son étiquetage. Alerté par le Conseil de Régulation de la Tequila (CRT), le BNIC a ainsi démontré qu’un cocktail premix élaboré par une entreprise mexicaine constituait une contrefaçon. En revendiquant dans sa composition du cognac qui ne s’y trouvait pas. Une démonstration qui a pris trois ans et vient tout juste de se conclure. Le service juridique du BNIC se félicite en effet d’avoir fait condamner ces producteurs mexicains pour tromperie au consommateur. L'Institut Mexicain de la Propriété Intellectuelle (IMPI) vient de leur interdire toute mention au Cognac sur leurs étiquettes.

Depuis 2012, les organismes de protection du Cognac et de la Tequila collaborent pour la défense respective de leurs indications géographiques. Dans ce cas, le CRT a non seulement alerté le BNIC, mais a également réalisé un premier test sur ces produits, puis fourni des échantillons au BNIC pour des analyses complémentaires. Ces dernières ont démontré que « l'éthanol de ce produit n'a pas une origine exclusive Cognac. Les principaux composants volatils du Cognac ne sont pas détectés », comme le conclut un communiqué du BNIC.

 

Source : Vitisphere. Photo : BNIC.

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé