Accueil / / Objectif atteint pour le site de vente en ligne des Vignerons indépendants

Objectif atteint pour le site de vente en ligne des Vignerons indépendants

Par Vitisphere Le 11 mai 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Objectif atteint pour le site de vente en ligne des Vignerons indépendants
L

e site internet de vente de vins des Vignerons indépendants a été lancé voilà plus d'un an, en mars 2015 précisément. Leur directeur, Jean-Jacques Jarjanette, se déclare satisfait de cette première année écoulée : « Nous sommes dans l'objectif fixé », déclare celui-ci. L'objectif était en effet de parvenir, dans un premier temps, à avoir un site fonctionnel, objectif qui semble atteint : « Techniquement, le site fonctionne bien, de la prise de commande en passant par le règlement, la plate-forme logistique, ou encore la livraison. Nous avons une offre extrêmement large à gérer et c'était assez nouveau, ce n'était donc pas évident dès le départ », justifie celui-ci.

L'objectif est également rempli du point de vue nombre de vignerons qui ont adhéré au projet : 650 d'entre eux sont actuellement référencés sur le site, alors que seuls 300 étaient visés au départ, traduisant un « vrai intérêt pour l'outil ». Des vignerons qui viennent chercher également de la « visibilité » et de la « facilité », qui leur manquaient sur leur propre site internet.

En terme d'activité, les ventes de vins réalisées par le site atteindraient un volume mensuel moyen de 10000 bouteilles, pour un chiffre d'affaires moyen de 100 000 euros HT. « C'est significatif mais ce n'est pas suffisant, indique le directeur du syndicat. Nous visons de multiplier par deux ce chiffre d'ici un an, en faisant notamment plus de campagnes d'e-mailings ». Les niveaux de ventes par vigneron restent par ailleurs très variables, allant de « seulement quelques bouteilles à des milliers ». « Chaque vigneron définit son propre mix-marketing ; les résultats sont donc différents pour chacun et les écarts-types énormes », commente Jean-Jacques Jarjanette. Un autre point d'amélioration, pour l'année à venir, consistera donc à mieux travailler, avec les viticulteurs eux-mêmes, la présentation et l'animation de leur offre.

Une nouvelle version B to B

Parmi les évolutions apportées depuis son lancement, les VIF ont ouvert il y a peu, en mars 2016, le site aux consommateurs belges. Ils prévoient de faire de-même d'ici la fin d'année 2016 pour l'Allemagne et la Grande-Bretagne ; il sera alors possible pour les habitants de ces pays de passer commande puis de se faire livrer directement chez eux. Le site sera alors traduit en quatre langues.

Le syndicat envisage par ailleurs la création, d'ici la rentrée 2016, d'une version « B to B » du site, dédiée aux professionnels français du réseau CHR. « Beaucoup de restaurants indépendants ne peuvent pas ou ne veulent pas stocker ; ils seront donc intéressés pour se faire livrer des commandes panachées depuis notre plate-forme logistique », justifie son directeur. Des commandes groupées qui devraient aussi être plus intéressantes pour eux d'un point de vue frais de port.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé