Accueil / Commerce/Gestion / Des ventes à nouveau en baisse pour la campagne 2015

Beaujolais nouveaux
Des ventes à nouveau en baisse pour la campagne 2015

Les ventes de Beaujolais nouveaux 2015 ont une fois de plus diminué. Mais, circonstances atténuantes, la baisse a été moins forte qu'en 2014 et ce, malgré les attentats de Paris qui ont contribué à une chute importante des ventes le week-end suivant la sortie du vin primeur.
Par Juliette Cassagnes Le 06 mai 2016
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Des ventes à nouveau en baisse pour la campagne 2015
La fréquentation dans les restaurants a très fortement chuté le week-end des attentats de Paris, deux jours après le lancement du Beaujolais nouveau 2015 - crédit photo : J Cassagnes
L

es ventes de Beaujolais nouveaux durant la campagne 2015 ont une fois de plus enregistré une baisse. Tous marchés et tous circuits confondus, elles ont représenté un volume total de 187400 hectolitres, contre 201520 hl en 2014, soit -7 %. L'AOP Beaujolais-villages continue de « souffrir » plus fortement que l'AOP Beaujolais, tendance observée depuis deux ans : les premiers ont chuté de -13 %, les seconds de -4,4 %. Avec 101000 hectolitres écoulés sur le marché français, les volumes vendus dans notre pays baissent plus fortement qu'ailleurs, de -9,4 % par rapport à 2014.

Mais ces chiffres doivent être remis dans leur contexte : la sortie du vin primeur a coïncidé exactement avec les attentats de Paris de novembre 2015. La fréquentation dans les restaurants le week-end suivant la sortie du Beaujolais a alors très fortement chuté, et n'a d'ailleurs toujours pas encore retrouvé son niveau d'avant les évènements. Ceux-ci ont directement impacté les ventes du vin primeur, le circuit traditionnel représentant un débouché conséquent, avec un peu moins de la moitié des volumes écoulés sur le marché français. « Sans les attentats, la baisse aurait donc dû être beaucoup plus modérée », commente Jean Bourjade, le directeur d'Interbeaujolais.

Les résultats auraient pu être meilleurs

Côté grande distribution, qui représente l'autre moitié des volumes écoulés, les ventes 2015 se sont plutôt bien passées, avec une très légère progression par rapport à 2014. « Il semble que la tendance baissière atteigne un palier », analyse Jean Bourjade.

Autre point encourageant : la baisse enregistrée en 2015 a été moins forte qu'en 2014 et ce, malgré les attentats. Cette année là, les volumes de Beaujolais villages écoulés avaient chuté de 18,5% et ceux de l'appellation Beaujolais de 8,3%. « Les résultats auraient donc pu être bien meilleurs », se rassure Jean Bourjade. 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé