Accueil / / Cofco veut se défaire du château Junding

Dettes à la clé
Cofco veut se défaire du château Junding

Le géant de l'agro-alimentaire cède symboliquement ses parts dans le contrôle du château et de son vignoble, ainsi que toutes les dettes associées.
Par Alexandre Abellan Le 22 avril 2016
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Cofco veut se défaire du château Junding
Jouant résolument la carte du haut-de-gamme, le château Junding propose également un accueil oenotouristique allant des visites de chais à l’hôtellerie, en passant par le parcours de golf. - crédit photo : Chateau Junding
l

« Cofco vend le chateau Junding pour un yuan » révèle le site Decanter China. Mais les investisseurs aventureux doivent savoir que si les 55 % d’action du géant chinois de l’agroalimentaire sont cédés pour 13 centimes d’euros symboliques, cette acquisition englobe également 392 millions de yuans de dettes associées (soit 21 millions d’euros). Une ardoise qui rend d’un coup l’affaire nettement moins séduisante. Et démontre que le lancement d’une cuvée chinoise premium se révèle être un pari pour le moins précoce. Le marché domestique restant balbutiant, et subissant toujours de plein fouet les effets de la politique anti-corruption (qui a sabré les ventes de vins et spiritueux de luxe).

Inauguré en grande pompe en septembre 2007, Chateau Junding déploie ses 400 hectares de vigne dans la vallée de Nan Wang (province de Shandong). Au-delà de la production de vins, Chateau Junding propose également des activités d'hôtellerie et d'oenotourisme. Dans son porte-feuille de boissons alcoolisées (où l’on ne trouve déjà plus chateau Junding), COFCO possède la marque emblématique de vins GreatWall, première étiquette chinoise avec pour cinq filiales de production réparties dans des provinces du Nord-Ouest (Hebei, Ningxia Shandong et Xianjiang). S’y ajoutent deux étiquettes de riz de vin de Shaoxing (Huangzhonghuang et Kong Yiji).

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé