LE FIL

Primeurs 2015

Château Lanessan ouvre la campagne, sur une timide hausse

Lundi 18 avril 2016 par Alexandre Abellan

 Propriété de la famille Bouteiller, le château de Lanessan s’étend sur 80 hectares. 200 000 bouteilles de son premier vin sont produites en moyenne, pour 90 000 cols de second vin (les Calèches de Lanessan). Propriété de la famille Bouteiller, le château de Lanessan s’étend sur 80 hectares. 200 000 bouteilles de son premier vin sont produites en moyenne, pour 90 000 cols de second vin (les Calèches de Lanessan). - crédit photo : Château Lanessan
La place de Bordeaux accueille sa première sortie en primeur. Et sa première hausse de prix, quasiment imperceptible.

En attendant qu’un premier grand cru classé en 1855 marque la tendance, le coup d’envoi de la campagne des primeurs 2015 a été donné par le château Lanessan (AOC Médoc). Le cru bourgeois « a donné le feu vert de cette belle campagne » annonce le négociant Duclot, via son site Chateauprimeur. Annoncée à 10,30 euros hors taxe, la bouteille voit son prix augmenter de 2 % par rapport à l’an dernier. Une hausse des plus minimes, qui répond aux demandes distillées par la place de Bordeaux à l’issue de la récente semaine des primeurs. « Avec 2015, nous avons la chance d’avoir un millésime bien né. C’est une très belle campagne qui s’annonce, si les prix sont raisonnables » prévient le négociant Fabrice Bernard, dirigeant le site de vente en ligne Millésima (cliquer ici pour en savoir plus).

Bien sage, la sortie du château Lanessan annonce le début imminent de la campagne. Mais pour connaître la tendance des courts, il faut encore attendre l’impulsion d’un grand cru classé (comme le château Mouton-Rothschild l’an passé). « D’expérience, cela ne porte pas bonheur de sortir ses prix le premier. On attend de voir ce que font les voisins » confiait ainsi Jean Triaud (châteaux Gloria et Saint-Pierre, à Saint-Julien). Lors de la semaine des primeurs, il indiquait déjà qu’« en 2015, on a quelques pistes positives de la place de Bordeaux, qui est prête à suivre. Ce sera moins cher que 2009 et 2010, mais plus cher que 2013 ou 2014 »

Contactée, la direction du château Lanessan n’a pas encore pu répondre aux sollicitations de Vitisphere.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé