LE FIL

L’âme du Languedoc

Vendredi 15 avril 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Alors que les premiers coups des grêlons en Bourgogne/Beaujolais ont sonné le début de la période « de l’anGGoisse » (Gel-Grêle), en Languedoc, et plus particulièrement à Carcassonne, 80 journalistes du monde entier ont dégusté le dernier millésime. Il y avait, bien sûr quelques grincheux qui se plaignaient du boisé des vins à tout bout de champ, mais il y avait aussi ceux qui s’étonnaient encore et encore de ces cuvées aux qualités désormais incontestables. Il y avait aussi cette question qui traînait dans les conversations comme pour rappeler que la culture languedocienne ne s’est pas envolée avec la montée en gamme et son aseptisation policée : celle des camions espagnols vidés de leur contenu, une action que la veille garde syndicale du Languedoc ne renie pas (bien au contraire). L’âme du Languedoc est toujours prête à s’enflammer !

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé