LE FIL

Campagne vrac

Prix soutenus pour les vins de base de crémant de Bourgogne

Vendredi 08 avril 2016 par Juliette Cassagnes
Article mis à jour le 15/04/2016 09:34:18

La campagne vrac 2015-2016 en moûts et vins de base pour l'élaboration des crémants de Bourgogne a été 'ferme et dynamique'
La campagne vrac 2015-2016 en moûts et vins de base pour l'élaboration des crémants de Bourgogne a été 'ferme et dynamique' - crédit photo : J Cassagnes
Fin mars 2016, la campagne vrac des moûts et vins de base destinés à l’élaboration des crémants de Bourgogne est quasiment terminée. Elle est marquée par un bon dynamisme et des prix élevés, à l’image de la précédente.

La campagne 2015-2016 de commercialisation des moûts et vins de base pour le crémant de Bourgogne sur le marché vrac se termine et le « millésime 2015 est vendu ». 102 000 hectolitres ont fait l’objet de transactions cette année, contre 117 000 l’an dernier, soit une baisse de 8 %. Mais pour Pierre du Couëdic, directeur de l’UPECB, cette diminution est le fait de la récolte 2015 plus faible que celle de 2014. « Il est donc logique que le volume de transactions baisse, lui-aussi », commente celui-ci. Ramené au pourcentage des récoltes produites, les volumes échangés sont en effet quasiment identiques entre les deux campagnes. « 2015 a donc été à l’image de 2014, dynamique », poursuit le directeur.

Côté valorisation également, la campagne 2015-2016 reste dans la même ligne que la précédente, avec un niveau de prix « relativement élevé », cette année encore. À la fin mars 2016, le vin de base de cépage chardonnay s’est vendu à un prix moyen de 674 € la pièce (228 litres), contre 664 € l’an dernier à la même date. Le vin de base de cépage pinot noir atteint un cours de 677 €, contre 665 € l’an passé. Selon Marcel Combes, directeur des vins effervescents de la maison Louis Bouillot, ces prix soutenus s'expliquent par les faibles récoltes d'avant 2014, les opérateurs ayant désormais besoin de reconstituer leurs stocks, mais aussi par les bonnes performances des années 2012 et 2013 des ventes de crémant de Bourgogne. Le prix des vins de base de cépage gamay, autorisé à hauteur de maximum 20 % dans l'assemblage du crémant de Bourgogne, reste en revanche stable, à 360 € la pièce.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé