LE FIL

Ecrire l’avenir

Vendredi 25 mars 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

L’Institut coopératif du vin a 70 ans. À cette occasion, une table ronde s’est penchée sur les enjeux futurs de la filière. Et c’est un pêle-mêle aussi vaste que riche qui ressort de cet exercice de prospective auquel s’est prêté Thierry Coste (Copa/Cogeca), Jean-Pierre Van Ruyskensvelde (IFV), Patrick Aigrain (FranceAgriMer) et Carole Vainqueur (Vin et Société). De leurs interventions, on retiendra l’arrivée de deux technologies qui pourraient créer une rupture : la mutagénèse ultradirigée, qui permettra de produire des variétés de manière accélérée, et la cryogénisation des moûts rendant possible un développement de la vinification différée (la production de vin basculerait ainsi définitivement dans la filière agro-alimentaire). Et en matière de protection des cultures, Patrick Aigrain s’interroge : va-t-on vers un développement de la viticulture bio ou vers la mise en place d’une garantie zéro phyto dans la bouteille ? Si cette dernière solution est retenue, la donne en sera profondément modifiée.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé