LE FIL

La belle croissance

Vendredi 18 mars 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Prowein a refermé ses portes sur un satisfecit général. De nombreux exposants français faisaient état de touches commerciales encore plus positives qu'en 2015. Et les déçus, bien loin de mettre leur déconvenue sur le dos des organisateurs, tiraient les leçons de ce qu'ils devaient eux-mêmes améliorer. La fébrilité commerciale infiltrait donc les allées de ce salon marqué, à son ouverture, par le carnaval de Düsseldorf. A la fermeture, tous étaient prêts à signer pour l'an prochain. Sans aucun doute. En revanche, les domaines s'interrogeaient sur leur calendrier 2017. Entre « s'enfiler » l'intense programme événementiel français ou « faire des choix » et se ménager du temps pour les relances commerciales d'après-salon, chacun commençait à réfléchir à sa stratégie.

En attendant 2017, demain 19 mars se tiendra le salon rare, au profit des maladies orphelines. Une belle initiative.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé