LE FIL

Benchmarketing

Six tendances pour inspirer le marketing du vin

Mardi 15 mars 2016 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 01/04/2016 16:12:44

 La customisation, la transparence, le bien-être, le mini, l’instantané et la spécialisation sont les six tendances identifiées par Lulie Halstead de la Wine Intelligence pour innover dans l’univers du vin.
La customisation, la transparence, le bien-être, le mini, l’instantané et la spécialisation sont les six tendances identifiées par Lulie Halstead de la Wine Intelligence pour innover dans l’univers du vin. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Lulie Halstead, directrice de Wine Intelligence, a présenté le 15 mars à Prowein, six tendances émergentes dans l’univers de la consommation. De quoi donner des idées aux marketeurs du monde du vin.
Comment innover dans le marketing du vin ? La Wine Intelligence a identifié six tendances pour inspirer les visiteurs de Prowein.
 
La customisation
Déjà présente dans le mode du prêt-à-porter et notamment des chaussures, la customisation répond à un besoin de personnalisation du consommateur. Il s’agit de créer des produits uniques à l’image de l’acheteur. Certaines entreprises l’ont bien compris et proposent déjà de réaliser des étiquettes portant l’identité du client.
 
La transparence
Il s’agit de donner un message transparent au consommateur, notamment sur les prix. Disposant de moyens d’information démultipliés grâce aux mobiles, le consommateur peut désormais les comparer. La transparence s’applique également à la traçabilité ainsi qu’à l’information sur les conditions de transport et de conservation.
 
Le bien-être
Le bien-être n’est pas seulement l’état physique mais aussi social. Les consommateurs sont en recherche d’une vie équilibrée, ce qui veut dire mesurée, sans concessions sur les moments de décontraction et de convivialité. De nombreux produits alimentaires illustrent cette tendance comme la bière aromatisée au thé.
 
Le mini
On répond là au besoin de la génération des "millénials" qui recherchent des packagings adaptés à leur style de vie plus nomade et alignés avec leur porte-monnaie. En Australie, un caviste ne vend ainsi que des demi-bouteilles. En France, le Wine in Tube permet d’acheter l’équivalent d’un seul verre de vin. « Ce type de conditionnement permet de créer de la valeur ajoutée », souligne Lulie Halstead, de Wine Intelligence. En effet, ces petits packagings sont souvent vendus plus chers que leur équivalent standard.
 
L’instantané
Le consommateur ne veut plus attendre et veut obtenir n’importe quel service immédiatement. C’est le cas avec la livraison de produits commandés sur Internet. Les services de livraison dans l’heure se développent avec le cas d’Amazon. Dans la restauration, des applications mobiles permettent de payer l’addition dès que le consommateur le souhaite, sans attendre que le serveur soit disponible.
 
La spécialisation
Cette tendance part du constat que chacun d’entre nous est talentueux pour une chose en particulier et que, d’autre part, le consommateur se sent perdu face à la diversité des offres. Y répondent les restaurants qui proposent une carte très réduite ou spécialisé autour d’un seul produit comme la frite ou l’œuf.
Tags : Prowein

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé