LE FIL

Elections US

Le saviez-vous ? Le fils de Donald Trump est (entre autres) vigneron

Dimanche 06 mars 2016 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 07/03/2016 17:52:45

Sans aller jusqu’à la folle mèche paternelle, Eric Trump n’est pas moins doté d’une chevelure aussi gominée qu'élaborée.
Sans aller jusqu’à la folle mèche paternelle, Eric Trump n’est pas moins doté d’une chevelure aussi gominée qu'élaborée. - crédit photo : Trump Winery
Milliardaire américain devenu le favori des primaires du parti Républicain, Donald Trump bénéficie de tout le soutien de son fils, Eric, propriétaire de la plus grande winery de Virginie.

Troisième enfant de Donald Trump, l’expert en investissement immobilier Eric Trump préside la Trump Winery depuis son rachat-création en 2011 (il s'agit de l'ex-Kluge Estate*). Grandeur américaine oblige, le domaine se flatte d’être le plus important producteur de vins de Virginie, et de se classer cinquième au niveau national. « Nous sommes entrés dans la filière du vin avec un objectif en tête : créer les meilleurs vins du monde » confiait, en toute modestie, Eric Trump au Wine Enthusiast, qui l’a distingué comme « étoile montante en 2013 ». Pour y arriver, la propriété n’a planté que des cépages français sur ses 80 ha pour produire des vins rouges à la bordelaise, des blancs à la bourguignonne et des effervescents à la champenoise.

Simple hasard ou signe annonciateur, le vignoble de Virginie repose sur les fondations posées, dans la douleur, par Thomas Jefferson, le troisième président des Etats-Unis. Son domaine, Monticello, est d’ailleurs à moins de 10 kilomètres de la Trump Winery.

Clinton Vineyards

A noter que la favorite des primaires démocrates, Hilary Clinton, n’est pas, totalement, en reste niveau vin : une cuvée spéciale a été créée avant même l’officialisation de sa candidature. Il s'agit de d'une cuvée de seyval blanc, un cépage hybride français, opportunément rebaptisé « Victory Wine », comme le notait en 2013 la revue Time. Dommage que l'hybride clinton ait été banni en France, il est certain qu’il y aurait eu un bon coup marketing à jouer.

 

* : Réalisée à prix modique, l’opération d’achat ressemble à une investissement immobilier pour le moins habile, si l’on en croit l’enquête du Wall Street Journal à ce propos. Sachant qu’en plus de la winery et du vignoble, la vaste propriété comporte un hôtel (intégré à l’empire immobilier Trump : Albermale Estate, Charlottesville).

Tags : USA Gens du vin

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé