LE FIL

Importations françaises

« Nous ne sommes pas sur un phénomène de mode mais sur une tendance durable »

Vendredi 26 février 2016 par Sharon Nagel

Le vignoble unique de Santorin
Traditionnellement, les linéaires français n’ont jamais laissé beaucoup de place aux vins importés, les cartes des restaurants non plus. Mais ces dernières années, les grands restaurants gastronomiques, épiceries fines, clubs de dégustation et autres cavistes ont ouvert la voie à l’arrivée des vins du monde, une présence certes encore timide mais en progression certaine et aux perspectives infinies...
Ce contenu « Nous ne sommes pas sur un phénomène de mode mais sur une tendance durable » est réservé aux abonnés payants Vitisphere et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere La Vigne 100% numérique (formule web)
- 100 % des contenus du site avec accès aux archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre La Vigne Vitisphere Intégrale (formule papier + web)
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
DECOUVRIR LA VIGNE Vitisphere
Vous souhaitez découvrir gracieusement
LA VIGNE Vitisphere pendant 2 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé