LE FIL

Côtes-du-Rhône Nord

Gérer ses déchets, des effluents aux… bouchons

Mardi 16 février 2016 par Alexandre Abellan

Montrant l'exemple, Sylvie Chevrol-Michelas récolte scrupuleusement les bouchons des bouteilles qu'elle sert à Vinisud.Montrant l'exemple, Sylvie Chevrol-Michelas récolte scrupuleusement les bouchons des bouteilles qu'elle sert à Vinisud. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Jugeant qu’il n’y a pas de petits déchets, le domaine Michelas Saint-Jemms fait sa part en devenant un point de collecte officiel de bouchons en liège.

Si le pli de la collecte des bouteilles en verre en bac spécialisé est pris par les consommateurs, celui des bouchons en liège semble encore bien embryonnaire. La situation pourrait évoluer avec une densification du maillage des points de collecte. Un nouveau centre de récolte vient justement d’ouvrir dans le nord de la vallée du Rhône, domaine Michelas Saint-Jemms (50 hectare, dont 35 en AOC Crozes-Hermitage).

Certifiée Haute Valeur Environnementale depuis 2014, la propriété y voit « une suite logique à la gestion des déchets. Les bouchons ne sont pas forcément les plus polluants, mais c’est une matière première qui peut être valorisée » explique la vigneronne Sylvie Chevrol-Michelas. Epandant ses effluents sur de la luzerne et veillant à la consommation en eau de sa cave, elle récolte désormais les bouchons des consommateurs voisins.

Organisée par la Fédération Française du liège, cette collecte nationale nourrit une filière de retraitement des bouchons en matériaux isolants et objets design. Une cartographie nationale des opérateurs agréés est tenue (cliquer ici pour y accéder).
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé