LE FIL

Un monde de bulles

Cinq chiffres à découvrir sur la production d’effervescents

Mercredi 03 février 2016 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 05/02/2016 10:18:07

Le marché des effervescents s'accroît sur les dix dernières années.
Le marché des effervescents s'accroît sur les dix dernières années. - crédit photo : DR
Les données 2014 d'Agrex Consulting sur les effervescents révèlent un marché très dynamique. Quelques chiffres clés à retenir.

Allemagne, deuxième producteur du monde

En 2014, l’Allemagne se hisse pour la première fois à la seconde place sur le podium des pays producteurs. Le pays produit 2,9 millions d’hl de vins effervescents, encore appelés « Sekt » ou « Schaumwein ». Le pays devient ainsi le challenger du premier producteur mondial de vin, la France, qui produit 3,3 millions d’hl dont 70% sont du Champagne. L’Allemagne retrograde l’Italie à troisième place. Le pays de Prosecco produit un peu moins de 2,9 millions d’hl.

 

Au Chili, les effervescents enregistrent une hausse de 304% de leur production

Au côté des cinq premiers pays producteurs (France, Allemagne, Italie, Russie, Espagne), les autres pays se lancent dans la production des vins effervescents. Partant de très faibles volumes, les progressions enregistrées donnent le tournis et même si, les volumes en jeu restent faibles, ces hausses reflètent l’intérêt de ces pays pour les bulles. Au Chili, la production de vins effervescents enregistre une croissance de 304% entre 2004 et 2014, pour atteindre 273 000 hectolitres. En Argentine, la hausse a été moins importante (+115%) et atteint en 2014 462 000 hectolitres.

 

Les Etats-Unis produisent la moitié de leur besoin

Les Etats-Unis montrent un intérêt de plus en plus important pour les vins effervescents. Les vignobles américains ont ainsi produit 1 million d’hl en 2014. Pas de quoi couvrir les besoins du marché, mais tout de même… La consommation de vins effervescents atteint les 1,9 million d’hectolitres de vins effervescents consommés dans le pays en 2014. Les Etats-Unis produisent ainsi la moitié de leur besoin !

 

La France exporte 50% de sa production

En 2014, la France a exporté 1,65 million d’hectolitres de vins effervescents, soit un peu plus de 50% de sa production. Le pays représente près du quart des volumes mondiaux exportés. Les principaux acheteurs des vins effervescents français sont : le Royaume-Uni avec 20% des volumes exportés, suivi par les Etats-Unis (14%) et l’Allemagne (un peu moins de 14%).

 

10% des importations britanniques sont des bulles

Avec 1,3 million d’hl, la Grande-Bretagne est le premier importateur de bulles au monde. La part des effervescents dans les importations britanniques représente 10%. Le goût des britanniques se résume en un fait : les importations de bulles ont augmenté de 95% en 10 ans, contre 11% pour les vins tranquilles sur la même période. 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé