LE FIL

D’un salon à l’autre

Vendredi 29 janvier 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Alors que Millésime Bio vient de se terminer et que le Salon des Vins de Loire s’apprête à ouvrir ses portes, nous voici dans l’entre-deux, entre bilan et pronostic.

Bilan pour Millésime Bio qui laisse une interrogation : pourquoi le nombre de visiteur recule-t-il de 6 % alors que les consommateurs demandent toujours plus de bio ? Est-ce l’attrait du salon qui, avec 800 exposants, a perdu de sa candeur, son caractère confidentiel, même si ses organisateurs revendiquent un caractère familial inaltéré. Est-ce le télescopage des agendas qui le place à quelques journées d’écart de La Levée de la Loire, Demeter et la Renaissance des appellations ?

Ces trois rendez-vous viennent étoffer l’offre du Salon des Vins de Loire pour lequel les pronostics sont ouverts. Christian Groll, commissaire général du salon, assure avoir ciselé l’offre pour correspondre à chaque métier des visiteurs. Le programme de Master Class et Workshops est dense, ce qui laisse présager une certaine dynamique. Cependant, ces efforts restent insuffisants pour convaincre les grandes marques de revenir en affichant leurs haubans. Elles adoptent plutôt la stratégie de la petite souris en s’affichant opportunément dans l’espace Open Wine in box, espace de dégustation libre dédié aux Bib.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé