LE FIL

Justice

La cave coopérative de Buxy (Saône-et-Loire) relaxée

Lundi 18 janvier 2016 par Juliette Cassagnes

Blanchie, la cave de Buxy s'avoue satisfaite de mettre un terme à une affaire qui remonte seize ans en arrière.
Blanchie, la cave de Buxy s'avoue satisfaite de mettre un terme à une affaire qui remonte seize ans en arrière. - crédit photo : DR
Le rendu du jugement de la cave coopérative de Buxy, dans l'affaire qui l'opposait aux douanes depuis seize ans, avait lieu ce vendredi 15 janvier 2016. Ses dirigeants ont été relaxés et la cave évite une amende de 9 millions d'euros.

Le tribunal correctionnel de Châlon-sur-Saône a statué sur le sort de la cave coopérative « Les vignerons de Buxy », dans un « vieux dossier » l'opposant aux douanes. Une relaxe totale de celle-ci a été prononcée « sur le fond du dossier, preuve de la bonne foi de la cave, précise Rémi Marlin, son actuel directeur. C'est très important pour nous... ».

L'affaire remonte aux années 1997 à 1999, soit il y a plus de seize ans, époque pendant laquelle la cave était dirigée par un autre « duo » président-directeur. Les douanes réclamaient des pénalités de 9 millions d'euros à la coopérative, lui reprochant une infraction fiscale sur les volumes de production déclarés ces années-là, ce qu'avait toujours contesté la cave. Un montant jugé par ailleurs « exhorbitant » par son dirigeant actuel.

« Nous sommes très contents que ce vieux dossier très complexe, qui a connu moultes rebondissements, soit enfin terminé », a conclu Rémi Marlin.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé