Accueil / Commerce/Gestion / Les expéditions de cognacs dépassent les sommets en 2015

Salve de records
Les expéditions de cognacs dépassent les sommets en 2015

Portée par la demande américaine et la reprise asiatique, l'eau-de-vie charentaise fait tomber les performances de 2013 et oublier le repli de 2014.
Par Alexandre Abellan Le 15 janvier 2016
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les expéditions de cognacs dépassent les sommets en 2015
Une image valant bien des discours, l’interprofession résume ses records en une infographie. - crédit photo : BNIC
P
endant la dernière année civile, le vignoble charentais a commercialisé 168,9 millions de cols de cognac dans le monde, pour un chiffre d’affaires de 2,6 milliards d’euros (M€). De nouveaux records soutenus par des croissances de 8,5 % en volume et 21,3 % en valeur selon les statistiques du Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC).
 
Soif américaine et reprise asiatique
 
« Cette dynamique est portée par les bons résultats de l’ensemble des grands marchés du cognac, et plus particulièrement par l’Amérique du Nord », souligne l’interprofession. Première destination en volume et valeur, les États-Unis atteignent en 2015 une consommation record, avec 65,3 millions de bouteilles pour 942 M€ (+14 et +41 %). Signe positif de l’année écoulée, les marchés asiatiques* affichent également une nette croissance, avec +8 % en volume et en valeur. Singapour pointe en deuxième destination export (24,4 millions cols pour 462 M€, soit +6 et +0,2 %), suivi par la Chine (18,3 millions cols pour 462 M€, soit +25 et +26 %). L’Union européenne voit quant à elle bondir la valorisation (+16 %), tandis que se maintiennent les volumes (+1 %). Quatrième destination export, le Royaume-Uni a importé 10 millions de cols pour 279 M€ (+3 et +15 %), suivie par l’Allemagne (4,8 millions de cols pour 53 M€, soit -11 et - 7 %), la France (4,2 millions de cols pour 52 M€, soit +8 % en volume) et les Pays-Bas (3,4 millions cols pour 44 M€, soit +47 % en valeur).

En 2015, le vignoble charentais peut également se féliciter d’avoir engrangé une récolte particulièrement généreuse, avec un rendement record sur la décennie. (cliquer ici pour en savoir plus).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé