Accueil / Viticulture / Le rendement de Cognac a dépassé 126 hl/ha

Vendanges 2015
Le rendement de Cognac a dépassé 126 hl/ha

S'élevant à 12,31 hl alcool pur par hectare, le rendement en eaux-de-vie charentaises est le plus important des dix dernières années. Un rendement en hausse de presque 17% par rapport à la moyenne quinquennale.
Par Alexandre Abellan Le 14 janvier 2016
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le rendement de Cognac a dépassé 126 hl/ha
Répartition par crus de la production de vins de cépages Cognac en 2015 (diagramme à gauche) et évolution de la récolte et du TAV moyen des vins de cépages Cognac entre 2006 et 2015 (graphique à droite). - crédit photo : BNIC
E

n 2015, le vignoble charentais affiche de forts rendements agronomiques : 126,59 hectolitres de vins blancs par hectare selon les statistiques du Bureau National Interprofessionnel du Cognacs (BNIC). Soit des hausses de 12,5 % par rapport à 2014 et de 16,7 % par rapport à la moyenne décennale. Avec des taux de sucre classiques (à 9,80 °.alc, quand la moyenne décennale de 9,7 °.alc), les rendements en alcool pur ont logiquement bondi : 12,31 hl AP/ha (contre une moyenne décennale de 10,5 hl AP/ha). Avec un rendement Cognac fixé à 10,84 hl AP par le syndicat de l’AOC Cognac, les réserves climatiques devraient mécaniquement s’étoffer. A la fin de la campagne de distillation du millésime 2015 (ce 31 mars 2016), ce sont 890 000 hl AP qui devraient être produits selon les estimations du BNIC.

Une valeur de poids de grappes les plus élevées de la décennie

Annoncé à 110 hl/ha en août, le rendement agronomique charentais a été révisé à 120 hl en septembre par la Station Viticole du BNIC. Sous l’effet de la pluviométrie, les baies ont fortement grossi lors de la maturation. « Pour le mois d’août, le cumul des pluies va de 100 à 150 mm pour la plupart des sites, et pour septembre il atteint 100 mm en moyenne » résume la Station Viticole, « parti d’une valeur normale à la véraison, le poids des grappes atteint à l’approche des vendanges une des valeurs les plus élevées de la décennie ».

Les autres productions
En 2015, la production de Cognac représente 98,6 % des volumes de cépages blanc charentais. Face à cette hégémonie les autres catégories charentaises ne sont pas en reste : la production de vins de pays est annoncée à 97 200 hl (à 64 % de rouge), celle de Pineau à 79 200 hl (à 53 % de rouge) et celle des autres débouchés à 180 400 hl (dont 30 % de rouge).
Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé