LE FIL

Foncier

25 années de déclin du prix des vignes en Loire-Atlantique

Vendredi 15 janvier 2016 par Juliette Cassagnes

Entre 1991 et 2014, les terres du muscadet ont perdu 56% de leur valeur.Entre 1991 et 2014, les terres du muscadet ont perdu 56% de leur valeur. - crédit photo : site emaze.com
La Draaf des Pays de la Loire vient de publier dans son dernier bulletin une synthèse sur l’évolution du prix des vignes au cours des 25 dernières années dans la région. Deux situations totalement opposées se dégagent avec, d’un côté, un prix moyen divisé par deux des vignes de Loire-Atlantique depuis 1991, et de l’autre une progression dans le Maine-et-Loire.
Dans le département de Loire-Atlantique, la valeur des vignes enregistre une baisse « sévère » sur les 25 dernières années – de 1991 à 2014 –, note la Draaf des Pays de la Loire, dans son dernier bulletin Agreste. Une tendance directement imputable à la chute des prix des vignes situées dans les différentes AOP, et évaluée globalement à -53 %. Le prix en muscadet en particulier, qui occupe la majorité des surfaces, perd 56 % sur la période. De 23 000 €/ha en 1991, il s’établit désormais à 10 000 €/ha. Dans les vignes « hors AOP » de ce même département, donc destinées à produire des vins à IGP ou sans IG, la perte est moindre, avec -17 % depuis 1991. Petite consolation néanmoins : dans les différentes « catégories » de vigne du département, la tendance à la baisse, ces dernières années, s’est stabilisée.
 
À l’inverse, dans le département du Maine-et-Loire, la valeur des vignes a progressé sur les 25 dernières années. Les AOP Saumur-Champigny (56 000 €/ha en 2014, soit +34 %) et Anjou/Anjou-villages (13 000 €/ha, soit +40 %) en particulier, connaissent une forte hausse. Dans ce département, seule l’AOP Saumur dénote, avec une légère baisse de 3 %. En revanche, depuis 2011, le prix moyen des vignes dans le département est stable.

Pour consulter le bulletin Agreste complet Draaf Pays de Loire

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé