LE FIL

Santé

Les bénéfices du vin rouge mis en doute par les Britanniques

Vendredi 08 janvier 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Les effets protecteurs du vin rouge contre certaines maladies sont largement remises en question. Mieux vaut faire du sport et manger équilibrer expliquent en substance les autorités britanniques.
Les effets protecteurs du vin rouge contre certaines maladies sont largement remises en question. Mieux vaut faire du sport et manger équilibrer expliquent en substance les autorités britanniques. - crédit photo : DR
Le quotidien The Sun a révélé hier quelques-unes des recommandations gouvernementales en matière d’alcool. Les effets protecteurs du vin rouge y sont fortement contestés.

Les Britanniques mènent une politique de rigueur en matière de taxation de l’alcool. Vont-ils aller plus loin ? Les recommandations en matière de consommation d’alcool que doit dévoiler ce 8 janvier Dame Sally Davies, à la tête de la Santé publique en Grande-Bretagne, sont sans concession. Publiées le 7 janvier dans le Sun, ces recommandations partent du principe que même une faible quantité d’alcool consommée quotidiennement peut provoquer plus de tort que de bien et souhaitent mettre un terme à l’idée selon laquelle le vin rouge protège contre certaines maladies. Elles indiquent ainsi que l’exercice quotidien et une alimentation équilibrée permettent d’obtenir plus facilement des bénéfices pour sa santé.
Les recommandations conseillent également aux hommes de réduire leur consommation pour qu’elle soit équivalente à celles des femmes. Elles préconisent également deux jours d’abstinence par semaine.

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé