LE FIL

Montée en grade

Ils ont été élus représentants du vignoble en 2015

Mercredi 30 décembre 2015 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 06/01/2016 08:54:48

Ils ont été élus représentants du vignoble en 2015
Nouvelles têtes ou personnalités connues, panorama des représentants du vignobles rentrés en fonction l’année écoulée.

 

Bandol : Guillaume Tari préside le syndicat viticole

En mars, Guillaume Tari a été élu président de l'Organisme de défense et de gestion de l’AOC Bandol. Succédant à Jean-Sébastien Thiollier, il se place dans sa continuité. S’étant installé à Bandol en 1996 (avec le rachat du domaine de la Bégude), Guillaume Tari appartient à la famille propriétaire du château Giscours (grand cru classé de Margaux, exploité depuis 1995 par l'investisseur hollandais Éric Albada-Jelgersma).

Avec 1 550 hectares de vigne, l'AOC Bandol réunit 61 caves indépendantes et 3 caves coopératives de Bandol. Les rosés comptent pour 75 % de sa production.

Savoie : Charles-Henri Gayet préside l’interprofession

En avril, le négociant Charles-Henri Gayet a été élu à la présidence du Comité interprofessionnel des vins de Savoie (CIVS). Succédant au vigneron Pierre Viallet, il pilotera le lancement commercial des crémants de Savoie en 2016. Le développement du grand export fait également partie de sa feuille de route pour le vignoble montagnard.

Le CIVS réunit trois AOC : Vin de Savoie, Roussette de Savoie et Seyssel.

Europe : Sergio Chiamparino préside l’assemblée viticole

En avril, Sergio Chiamparino a été élu président de l’Assemblée européenne des régions viticoles (AREV). Succédant au Champenois Jean-Paul Bachy, le président de la région du Piémont a notamment adopté une résolution posant ses conditions à la négociations d’un accord de libre-échange transatlantique.

L’AREV rassemble les élus de 70 régions viticoles européennes.

Lirac : Rodolphe de Pins préside le syndicat viticole

En juin, Rodolphe de Pins a été élu à la présidence de l'ODG de l’AOC Lirac. Succédant à Alain Jaume, il a pour principal objectif de faire retrouver à l’appellation Lirac un statut de cru rhodanien.

Pineau des Charentes : Jean-Marie Baillif préside le Comité national

En juin, le vigneron Jean-Marie Baillif a été élu à la présidence du Comité national du Pineau des Charentes. Succédant au négociant Patrick Raguenaud, il met en musique la série de nouveautés mises en place sous le précédent mandat : campagne de communication flambant neuve, refonte du timbre AOC… L’interprofession travaille également à la création d’une nouvelle catégorie, entre les vins de liqueur jeunes et ceux plus âgés.

Avec 537 viticulteurs pour 2 300 hectares de vigne, la commercialisation annuelle de Pineau des Charentes s'élèvent à 11,6 millions de cols (55 % de blanc et 45 % de rouge).

Languedoc : Xavier de Volontat préside l’interprofession

En juillet, Xavier de Volontat a été élu à la présidence du Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc. Succédant à Frédéric Jeanjean, l'ancien président des Vignerons indépendants de France (2001-2007) annonce se placer dans le « respect de la diversité et de l'identité ». Des enjeux qui seront au coeur du rapprochement des régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, et de leurs vignobles respectifs, en 2016.

Provence : Alain Baccino préside l’interprofession

En juillet, le vigneron Alain Baccino a été élu président du Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence (CIVP). Succédant à Jean-Jacques Bréban, il est également le président de la Chambre d'Agriculture du Var. Cet été, l’interprofession provençale a également changé de directeur, François Millo prenant sa retraite après 25 ans au CIVP. Il a été remplacé par son directeur adjoint, Eric Dufavet.

Cahors : Pascal Verhaeghe préside l’interprofession

En septembre, le négociant Pascal Verhaeghe a été élu à la présidence de l’Union Interprofessionnelle des Vins de Cahors. Si son élection fait suite à la démission, surprise, de Bertrand-Gabriel Vigouroux, il préside une interprofession particulièrement unie. Les vins cadurciens travaillent actuellement à la création de crus, l'intégration des vins à IGP du Lot dans leur interprofession, la renégociation de la convention de partenariat avec l'Interprofession des Vins du Sud-Ouest...

Beaujolais : Frédéric Laveur prend le relai de présidence au syndicat viticole

En octobre, Sébastien Coquard a démissionné de la présidence de l'ODG des Beaujolais et Beaujolais Villages, alors que les tensions sur le vrac s’apaisaient (mais restaient latentes dans les instances représentatives). Vice-président du syndicat viticole, Frédéric Laveur réalisera l’intérim jusqu’aux élections du début 2016 (Sébastien Coquard a démissionné 4 mois avant la fin de son mandat).

Moûts et vins des Charentes : Jean-Christophe Baraud préside l’interprofession

En décembre, Jean-Christophe Baraud a été élu à la présidence du Comité Interprofessionnel des Moûts et Vins des Charentes (CIMVC). Succédant à Xavier Latreuille, il a pour objectif d’accroître la production de vins sans indication géographique sur le bassin viticole charentais (qui cultive actuellement 1 500 ha en vins de France). Egalement vice-président de la section Bons bois et bois ordinaires de l’Union Générale des Viticulteurs pour l’AOC Cognac (UGVC), il précise que ce développement se fera en bonne intelligence avec les autres catégories (AOC Cognac et Pineau des Charentes, IGP Charente).

Climats de Bourgogne : Guillaume d'Angerville préside l’Association

En décembre, le viticulteur Guillaume d’Angerville a été élu à la présidence de l’Association des Climats du vignoble de Bourgogne. Succédant à Aubert de Villaine, il doit désormais faire de l’association un outil de gestion et d’animation des Climats de Bourgogne, après leur inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO cet été.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé