LE FIL

Pays nantais

Coteaux d'Ancenis, Gros Plant et Muscadet pérennisent leur stratégie de communication

Lundi 28 décembre 2015 par Alexandre Abellan

Avec sa femme Florence, Joël Forgeau est vigneron en AOC Muscadet Sèvre et Maine.Avec sa femme Florence, Joël Forgeau est vigneron en AOC Muscadet Sèvre et Maine. - crédit photo : Domaine Florence et Joël Forgeau.
Les plus bretons des vins de Loire se sont hâtés pour ne pas perdre l’image développée sur le pays nantais. Ils viennent de fixer un pôle de communication, sa feuille de route et son budget (de l'ordre de 650 000 €).

Réunis ce 23 décembre, les élus de la Fédération des Vins de Nantes (AOC Gros Plant, Muscadet et Coteaux d'Ancenis) ont validé la création d’un pôle de communication. Cette décision fait suite suite à la révision des missions de l’Interprofession des Vins du Val de Loire (InterLoire).

Aussitôt créée, cette commission de travail est déjà présidée : par Olivier Martin, vigneron en AOC Coteaux d'Ancenis et Muscadet Coteaux de la Loire (photo ci-dessous). Dès janvier, un délégué général doit être recruté pour l’animer, un deuxième emploi devant être créé dans le début d’année. « L’idée est que le pôle de communication puisse rapidement prendre son envol, pour ne pas perdre les acquis, mais amplifier et pérenniser les partenariats existants » explique Joël Forgeau, le président du Syndicat des AOC Muscadet*.

"Loin des yeux, loin du coeur"

Craignant de voir leur travail d’image et de proximité sapé par leur absence, ils ont donc tracé une feuille de route particulièrement précise. Leur première volonté est de regagner une présence physique à Nantes (la maison des vins vient d’y fermer), puis de construire une campagne d’affichage nationale, des opérations nationales… Et à terme de lancer des évènements à l’export (en complément des activités d’InterLoire).

Une nouvelle cotisation à l’hectolitre permettra d’alimenter le budget dédié à ce pôle de communication. Fixée à 1,45 €/hl, cette cotisation pourrait représenter 650 000 € sur la récolte 2015 (actuellement estimée à 450 000 hl pour les AOC Coteaux d’Ancenis, Gros Plant et Muscadet).

 

* : On dénombre 4 AOC en Muscadet : Muscadet, Muscadet Sèvre et Maine, Muscadet Coteaux de la Loire et Muscadet Côtes de Grandlieu.

 

 

Vigneron au Domaine Merceron Martin, Olivier Martin est désormais le porte-parole des vins de Nantes (photo d'Estelle Offroy).

La hiérarchisation des crus du Muscadet suit son cours
En cours, les travaux sur la hiérarchisation des crus du Muscadet (et leur communication) devraient aboutir début 2016. Ils ont pris une nouvelle ampleur au printemps 2015, avec l’appel à un cabinet d’experts pour coordonner un travail de réflexion à l’échelle de tous les opérateurs de l’appellation. « Le Muscadet est toujours un vignoble qui a besoin de regagner de la valeur ajoutée. Nous faisons beaucoup d’efforts en ce sens, la hiérarchisation en fait partie » conclut Joël Forgeau. En AOC Muscadet, trois crus communaux existent depuis 2011 (Clisson, Gorges et le Pallet), quatre autres sont envisagés.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé