LE FIL

Solidarité

Une cuvée en cas de coup dur

Jeudi 17 décembre 2015 par Emilie-Anne Jodier

L'étiquette de la cuvée 'Plaisir Solidaire' regroupe tous les vignerons ayant participé.
L'étiquette de la cuvée 'Plaisir Solidaire' regroupe tous les vignerons ayant participé. - crédit photo : Photo: Rouge Provence
Une trentaine de vignerons de Provence a participé à l’élaboration d’une cuvée généreuse : le bénéfice de ses ventes servira à un fonds de solidarité.

Les viticulteurs peuvent en témoigner, dans la filière, la solidarité n’est pas un vain mot. Elle peut même se concrétiser sous la forme d’une bouteille de vin, comme la cuvée « Plaisir solidaire ».
Ce vin est né d’un désastre : un épisode de grêle qui, en 2012, a détruit la récolte d’un vigneron de Roquefort-la-Bédoule, dans les Bouches-du-Rhône. « Plusieurs vignerons se sont alors mobilisés pour lui donner du raisin et lui éviter le dépôt de bilan », se souvient Phanette Double, du château de Beaupré, à Saint-Cannat.

Depuis, les vignerons se sont organisés autour de l’association Rouge Provence. « L’idée était de créer un fonds solidaire en cas de coup dur, mais aussi de promouvoir les vins rouges de Provence, qui sont parfois un peu oubliés ! », précise la viticultrice.

Trente terroirs différents assemblés

En 2014, la grêle n’a pas frappé. Mais les viticulteurs n’ont pas pour autant oublié leur engagement. « Chacun a donné 100 kg de raisins, explique Phanette Double qui, en tant que négociant-vinificateur, dispose des autorisations nécessaires pour élaborer un tel vin. Rendez-vous était donné le 22 septembre, à un moment où tout le monde est très occupé par les vendanges. Mais tout le monde a pris une demi-journée ou quelques heures pour venir apporter les raisins et aider à la vinification. Cela fait vraiment plaisir ! »

La solidarité est telle que bouteilles et bouchons ont été gracieusement offerts par les fournisseurs. La semaine dernière, cet assemblage de presque trente terroirs différents a été étiqueté aux couleurs de l’association, chaque membre étant caricaturé sur l’étiquette.
Résultat, un vin souple et généreux, disponible uniquement en magnum, pour célébrer « un esprit de convivialité et de fête », insiste la vigneronne. En tout, 1600 bouteilles sont mises en vente par la trentaine de vignerons adhérant à l’association, au prix de 35 euros. Les bénéfices de cette opération viendront gonfler le fonds de solidarité. Et Phanette Double annonce déjà la cuvée 2015, pour ce beau millésime qui n’a pas connu d’épisode de grêle.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé