Accueil / Gens du vin / Le viticulteur Jean-Christophe Baraud prend la tête de l'interprofession des vins sans IG

Charentes
Le viticulteur Jean-Christophe Baraud prend la tête de l'interprofession des vins sans IG

Le Comité interprofessionnel des moûts et vins des Charentes (CIMVC), structure représentative des vins sans IG dans le bassin de production charentais, change de président. Jean-Christophe Baraud a été élu à la tête de la structure, ce mercredi 2 décembre 2015, à l'occasion de son assemblée générale.
Par Juliette Cassagnes Le 04 décembre 2015
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le viticulteur Jean-Christophe Baraud prend la tête de l'interprofession des vins sans IG
- crédit photo : UGVC-CHARBEAU S
J

ean-Christophe Baraud vient d'être élu, à l'occasion de son assemblée générale, nouveau président du Comité interprofessionnel des moûts et vins du bassin viticole des Charentes (CIMVC). Il remplace Xavier Latreuille, négociant, arrivé au terme de son mandat.

Celui-ci est viticulteur à Montendre (Charente-Maritime) et exploite 23 hectares de vignes. Jean-Christophe Baraud siégeait au sein du CIMVC depuis sa création. Il est par ailleurs vice-président de la Coordination rurale de Charente-Maritime, membre de l’assemblée plénière du Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC) et vice-président « Bons bois et bois ordinaires » de l’Union générale des viticulteurs pour l’AOC (UGVC).

Refonte des statuts

Le nouveau président a déclaré vouloir travailler au développement du segment des vins sans IG charentais, « dans le respect des autres productions du bassin ». « Nous devons pour cela réfléchir sur le fond à nos méthodes de production, a t-il déclaré. Je compte engager rapidement un travail sur le suivi des contingents attribués en 2015 et 2016 et réfléchir à nos nécessités pour les années à venir ». Un « gros travail » doit également être mené en interne sur la refonte des statuts du CIMVC.

Hervé Pogliani, négociant, assurera la vice-présidence de l'interprofession.

Le CIMVC a été créé en 2006 afin de gérer la production et la mise sur le marché des vins et moûts sans indication géographique dans ce bassin. En surface, ils représentent environ 1500 hectares sur le bassin.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé