Accueil / / Provence : la récolte 2015 suffisante pour alimenter les marchés [exclusif]

Provence : la récolte 2015 suffisante pour alimenter les marchés [exclusif]

Par Juliette Cassagnes Le 05 décembre 2015
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Provence : la récolte 2015 suffisante pour alimenter les marchés [exclusif]
U

Une récolte 2015 moyenne devrait permettre aux opérateurs provençaux d'alimenter correctement la demande, en hausse, des marchés. « Il y a du vin pour que le monde puisse travailler normalement », a indiqué Michel Couderc, responsable service économie du CIVP, lors de l'AG de l'interprofession ce vendredi 27 novembre 2015. Côté prix, les premières transactions vrac semblent indiquer une stabilisation.

 

« La récolte 2015 est de belle qualité et le volume satisfera correctement les marchés », a déclaré Alain Baccino, président de l'Interprofession provençale, lors de l'AG du 27 novembre 2015. Celle-ci est estimée à 1,29 millions d'hectolitres, dont 1,14 millions hl pour la production de rosés. Après deux petites récolte - en 2012 et 2013 - puis une récolte abondante en 2014, la Provence retrouve donc une récolte qualifiée de « normale » pour 2015.

Compte-tenu de celle-ci et des stocks restants en fin d'année 2015, les volumes disponibles à commercialiser attendus en rosés pour l'année 2016 devraient être équivalents à ceux de 2015. « Cela devrait être satisfaisant pour alimenter les marchés, car laissant une marge pour une progression de la commercialisation en volume », indique Michel Couderc, responsable du service économie du CIVP. « La vision du disponible nous montre une situation plutôt stable ; le marché peut s'engager sur des bases confortables de la part de la production et du négoce, c'est une bonne chose », a confirmé Alain Baccino, président du CIVP.

Côté prix, les premières semaines de transactions sur le marché vrac du millésime 2015 montrent un démarrage qui « semble sur des bases comparables au précédent millésime, avec des variabilités en fonction des qualités ». L'an dernier, le Côtes de Provence avait atteint un cours moyen de 209€/hl. « Nous verrons si la tendance se confirme dans les semaines à venir », a conclu Michel Couderc.

 

 

[Source : Vitisphere ; Illustration : CIVP]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé