Accueil / / L'AOC Bugey organise un nouveau « Vigne dating »

Transmission d’exploitations
L'AOC Bugey organise un nouveau « Vigne dating »

Le syndicat des vins du Bugey organisait le lundi 30 novembre 2015 la seconde édition de son « Vigne dating ». Une initiative originale née en 2012 pour permettre aux cédants et aux repreneurs potentiels de vignes de se rencontrer.
Par Juliette Cassagnes Le 27 novembre 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'AOC Bugey organise un nouveau « Vigne dating »
- crédit photo : Syndicat des vins du Bugey
A

près le succès du premier « Vigne dating » organisé en 2012, le syndicat des vignerons de l’AOC du Bugey a décidé de renouveler l’opération. Ce second rendez-vous, qui permet réunir des nouveaux cédants et des repreneurs potentiels de vignes, était fixé ce lundi 30 novembre, à Belley (Ain).

« Nous sommes à un tournant générationnel, comme beaucoup d’autres vignobles, explique Sandrine Bartolini, animatrice du syndicat. Beaucoup de vignerons vont faire valoir leur droit à la retraite et n’ont pas de repreneur. C’est pourquoi nous avons créé ce “Vigne dating”. » Parmi les 90 domaines indépendants de ce vignoble, douze sont actuellement concernés, soit 10 % environ des effectifs.

Une dizaine de vignerons, et le même nombre de candidats à une éventuelle reprise, ont participé à l’édition 2015. Après une présentation du vignoble « qui a tout pour plaire », des données économiques et des structures d’accompagnement à la transmission et à l’installation, un tour de table des participants a permis aux cédants de présenter leur exploitation et aux repreneurs l’objet de leur recherche.

La seconde partie de l’après-midi a été consacrée aux rencontres proprement dites. Les repreneurs, souvent de jeunes étudiants de lycées viticoles, ont pu aller à la rencontre des vignerons, installés derrière leur table. « Il n’y a pas de rendez-vous fixé à l’avance : les repreneurs font le tour et vont voir les cédants qu’ils souhaitent, précise l’animatrice. Généralement, ils participent à deux ou trois rendez-vous d’une dizaine de minutes pour une première prise de contact. »

A lire aussi
La transmission de l'entreprise familiale dans le secteur viticole
Principaux enjeux
Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé