Accueil / / Une application pour optimiser la pulvérisation

Viti Geek
Une application pour optimiser la pulvérisation

Picore associe une application et des capteurs permettant un suivi au plus près du volume pulvériser.
Par Marion Sepeau Ivaldi Le 26 novembre 2015
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une application pour optimiser la pulvérisation
- crédit photo : Marion Ivaldi
C

ommercialisée par une société allemande, Sika, et développée par l’IRSTEA, Picore est une application sous Androïd qui risque de bouleverser la pulvérisation en viticulture. Deux capteurs positionnés sur chacune des rampes enregistrent en temps réel le débit et le volume de préparation pulvérisé et transmettent, via un boîtier, ces informations au smartphone du vigneron. Ce dernier dispose également, via cette application, de la vitesse d’avancement, des données de température et d’humidité, ainsi que d'une alerte en cas de dépassement du volume/hectare défini préalablement (avec une marge de 8% d’erreur).

L’application permet en effet de définir un volume objectif à appliquer sur la parcelle. Il est calculé avant le départ du vigneron dans son vignoble de manière à optimiser au mieux le traitement. En fournissant des informations clés (date, parcelle, maladie, produit…), l’application va déterminer ce volume optimal en plus de lui indiquer la quantité d’eau nécessaire à la préparation du produit et le réglage adéquat des buses. « Le viticulteur peut partir avec un pulvérisateur réglé correctement ce qui n’est pas toujours le cas » souligne Vincent de Rudnicki chercheur à l’IRSTEA à l’origine du projet.

Ce n’est pas tout, l’application permet également de dresser un bilan du traitement. A la fin de l’application, elle représente le cheminement du tracteur, permettant de localiser les zones de sous-dosage, de sur-dosage ainsi que… les rangs oubliés. Enfin, l’application permet de générer un cahier parcellaire de manière automatique avec une fiabilité optimale.

Picore va débuter sa commercialisation en 2016 en France et sera distribuée dans toute l’Europe en 2017. Son coût pourrait avoisiner les 2000 euros. L’application devrait connaître des évolutions d’ici 2017 avec l’intégration du facteur « vent » pour l’optimisation de l’application ainsi que le facteur surface foliaire pour doser au plus juste la quantité de produit.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé