LE FIL

Faste en Languedoc

Le Prieuré Saint jean de Bébian se dote d'une nouvelle cave

Lundi 23 novembre 2015 par Michèle Trévoux

Le Prieuré Saint jean de Bébian se dote d'une nouvelle cave
- crédit photo : Olivier Lebaron
Le Prieuré Saint Jean de Bébian a inauguré ce jeudi 19 novembre son nouveau chai de vinification, qui allie esthétique et technicité.

S’il voulait marquer les esprits, Alexander Pumpyanskiy, le propriétaire russe du Prieuré Saint Jean de Bébian à Pézenas, a réussi son coup. L’inauguration de la nouvelle cave de ce domaine emblématique du Languedoc avait tout d’un événement VIP. Invités triés sur le volet, comédiens en costume d’époque en guise d’accueil, chanteurs lyriques, danseurs, acrobates-voltigeurs pour animer le dîner dans la nouvelle cave… Une soirée pour porter sur les fonds baptismaux le nouveau chai de vinification dont s’est équipé le domaine : une construction de 2 400m2, dont 98 m2 consacré au caveau de vente.

 

« L’ancienne installation ne nous permettait pas de vinifier séparément  nos 43 parcelles alors que nous savons que c’est ce qui fait notre singularité », a expliqué le maître des lieux, qui a racheté ce domaine en 2008. Désormais l’équipe de Bébian dispose de 23 cuves en béton (de 45 à 148 hl) et 14 cuves inox à chapeau flottant (de 30 à 50 hl), le modèle « Design Liner" de Franceschi (que l’on trouve au château d'Yquem et au Château La Gaffelière). Le rendu esthétique est accentué par la teinte bronze de l'inox, choisie en harmonie avec les luminaires et rambardes en cuivre.

Bacs à vendange téléguidés

Un ingénieux dispositif d’encuvage des rouges  a été installé pour préserver jusqu’en cuve l’intégrité des baies : des bacs à vendange téléguidés qui circulent sur un monorail avec un palan motorisé. Ils se déplacent jusqu’au-dessus des cuves inox ou béton dans lesquelles ils sont déversés. L’installation est équipée de tout le matériel nécessaire pour chauffer ou refroidir vendanges et vin à toutes les étapes de la vinification : de la pré-fermentaire à froid, jusqu’à la macération pré-fermentaire à chaud à 35°C.

L'outil laisse une marge de manœuvre pour une extension de la taille du vignoble, actuellement de 32 ha. "Nous sommes attentifs à toutes les opportunités sur les plus beaux terroirs de Pézenas", confie Benoit Pontenier, le directeur du domaine. L'ensemble des travaux représente un investissement de plus de 4 M€.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé