LE FIL

La concurrence italienne

Vendredi 16 octobre 2015 par Marion Sepeau Ivaldi

La concurrence italienne

Alors que les vins IGP primeurs arrivent sur les tables et que les vendanges se clôturent, les premières orientations de campagne commencent à filtrer. Les caves coopératives du Languedoc-Roussillon affichent un visage mesuré dans leur demande, ne préconisant que des hausses légères pour certains cépages ou AOC par rapport aux cours de la campagne précédente. Reste qu’en analysant ces demandes sous le prisme de l’offre européenne, avec notamment la poussée de 13% de l’offre volumique italienne, le maintien des cours languedociens est, en réalité, une prise de position osée de la part de la coopération languedocienne d’autant que les volumes de cette région sont en augmentation de 800 000 hl. L’Italie fait la preuve qu’elle peut être un challenger significatif des Champagne avec le Prosecco, en misant sur l’accessibilité des prix. Elle pourrait bien jouer la même carte sur les vins tranquilles, elle qui a été choisie comme pays d’honneur par Vinexpo Hong-Kong. Si depuis plusieurs années, la péninsule arrive fréquemment leader en termes de volume, le sera-t-elle demain en valeur ?  

 

[Crédit photo : DR]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé