LE FIL

« Ça fait mal aux tripes d'arracher » (Patrick Boivin, président du collectif des viticulteurs)

Dimanche 27 novembre 2011 par Vitisphere
Article mis à jour le 26/11/2015 16:54:17

« Ça fait mal aux tripes d'arracher » (Patrick Boivin, président du collectif des viticulteurs)

Une soixantaine de vignerons ont participé à l'arrachage des 3 ha de vignes ce 27 octobre en Champagne. Deux d'entre eux expliquent leur geste. Pascal Férat, président du syndicat général des vignerons en Champagne estime que « les viticulteurs doivent s'organiser pour maîtriser le foncier, sinon ils risquent de disparaître ». Et Patrick Boivin, président du collectif des viticulteurs évincés par l'hôpital qui reconnaît que « ça fait mal aux tripes d'arracher une parcelle que l'on a travaillée pendant vingt-cinq ans ».
Deux témoignages entre raison et émotion.

Par Marine Gramat et Aude Lutun

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé