LE FIL

Gironde

Les autorisations de plantation 2017 seront équivalentes à celles de 2016

Vendredi 09 octobre 2015 par Marion Sepeau Ivaldi

Gironde : les autorisations de plantation 2017 seront équivalentes à celles de 2016
Le vignoble girondin table sur une croissance du vignoble dans la droite ligne de ce qu'il a connu ces dernières années.

Le Conseil de Bassin Aquitaine, qui s’est réuni le 8 octobre, a défini les autorisations de plantation 2017. En Gironde, les AOC pourront planter 439 hectares, les IGP de l’Atlantique 28 ha et les vins sans IG se limiteront à 1 hectare. Ce volume d’autorisations de plantation correspond peu ou prou à celui qui avait été défini pour 2016. « Il est dans le droit-fil de la croissance du vignoble observée depuis environ trois ou quatre ans. » précise Bernard Farges, président du Conseil interprofessionnel des vins et spiritueux.

La décision ne s’est pas faite à l’unanimité, une partie du négoce, mettant en avant que certaines AOC communales n’avaient pas besoin d’accroître leur potentiel de production. Le négoce souhaitait donc ne pas fixer de contingent à ces AOC. La production s’est inscrite en faux de cette position pour des raisons techniques. « Il n’est pas illogique que certaines AOP ne souhaitent pas accroître leur potentiel de production. Mais d’un point de vue règlementaire, entre ne pas fixer de contingent et fixer un contingent proche de zéro : il y a une différence ! » explique Bernard Farges.  En effet, et de façon paradoxale, les AOC sans contingent s’exposent au risque d’être une zone de plantations potentielles. « Si le contingent national de 1% des surfaces totales (soit environ 7000 ha par an) n’est pas atteint, alors toutes les zones sans contingent peuvent être plantées ! » précise Bernard Farges. En somme, les représentants de la production girondine ont donc préféré éviter de laisser des vides pour défendre une politique de production orientée sur les indications géographiques. Contacté, le président de l’Union des Maisons de Bordeaux n’a pas souhaité commenter la décision du Conseil de Bassin.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé