LE FIL

Cellier des Princes met les femmes à l'honneur

Jeudi 08 mars 2012 par C. Sa.

À l'occasion de la journée internationale de la femme, la coopérative de Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse) a reçu l'équipe de Femmes et vins du monde, des professionnelles du vin, venues des quatre coins du monde et riches de leurs différents métiers. Pierre Cohen, le directeur, veut faire progresser leur cause au sein du monde viticole.

Tania est ukrainienne, Anna espagnole, Junko japonaise, Mathilde française? Oenologue, importatrice, chargée d'affaire pour un fabricant de matériel viticole, responsable de caveau?

Elles officient toutes dans le secteur du vin et sont membres de Femmes et vins du monde. Une association créée par Régine Le Coz, qui organise tous les ans un concours international composé d'un jury exclusivement féminin.

À l'occasion de la journée internationale de la femme, elles ont été reçues par l'équipe du Cellier des princes, à Châteauneuf-du-Pape. « Nous fêtons cette journée depuis cinq ans, lance Pierre Cohen, le directeur. Cette année, nous lui donnons une connotation cosmopolite. Les vins de notre entreprise sont, en effet, présents dans plus de 25 pays dans le monde. »

Il ajoute : « La gent féminine est encore sous-représentée dans le monde viticole français. Nous voulons leur donner la parole et les mettre en avant pour montrer que dans ce secteur les femmes sont autant capables que les hommes. »

La rencontre a donné des idées. « Une cuvée Princesse devrait voir le jour », annonce Mathilde Morel, responsable du caveau. L'équipe de Femmes et vins du monde créera l'assemblage et participera à la conception du packaging. « Les femmes sont très sensibles à l'habillage», souligne Régine Le Coz.

Un concours particulier

Femmes et vins du monde tient compte de ce goût des consommatrices pour la présentation des bouteilles. Chaque année, l'association organise un concours. Les vins sont primés pour leurs profils organoleptiques mais aussi pour leur packaging.

Autre petite touche féminine : chaque vin fait, en outre, l'objet d'une recette mise au point par un chef étoilé ou un cuisinier amateurs. Elles apparaissent sur le site www.femmesetvinsdumonde.com.

L'an dernier, une Taïwanaise et une Chinoise ont rejoint le jury de dégustation. L'arrivée de la seconde a donné lieu à la création d'un site en mandarin où sont recensés les primés. Son nom ? Putaojiu.com qui signifie vin en chinois. Un site en japonais va voir le jour. Il se nommera chain.fr, vin en japonais.

Le prochain concours Femmes et vins du monde aura lieu les 26 et 27 avril à Monaco.


RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé