LE FIL

Une formation de tractoriste? au féminin

Jeudi 16 juin 2011 par A. A.

Face à la difficulté de trouver de la main-d'oeuvre pour assurer la fonction de tractoriste en viticulture, le CFPPA de Blanquefort expérimente une session de formation réservée aux femmes. Une première à laquelle six stagiaires se sont inscrites.

Pendant dix-huit jours, elles vont acquérir les connaissances nécessaires à cette qualification. Au programme : conduite et maintenance du matériel viticole.

Âgées d'une trentaine d'années, ces six stagiaires ont toute une expérience dans le secteur viticole. La plupart du temps, en tant que saisonnières. Leur point commun : une motivation sans faille pour décrocher la formation qualifiante de tractoriste viticole, un métier qui a des difficultés à recruter et qui devrait donc leur faciliter l'accès à un CDI?

« D'un côté, on a des employeurs qui ont bien dû mal à pourvoir leurs postes de tractoristes, explique Catherine Macor, coordinatrice de la formation. De l'autre, il y a des jeunes femmes à la recherche d'un CDI dans la viticulture. »

Cette formation qualifiante va permettre aux jeunes femmes de valider un module du Certificat de qualification professionnel (CQP) en tant qu'ouvrier qualifié dans l'exploitation viticole.

Le stage démarre sur des tracteurs assez anciens (années quatre-vingt) et se termine sur des multiporteurs et notamment des machines à vendanger. La formation est prise en charge par le FAFSEA.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé