LE FIL

Nouvelle stratégie pour le côtes-de-gascogne

Jeudi 03 juillet 2014 par Florence Jacquemoud

Pour fêter les 40 ans de la dénomination Côtes de Gascogne, la section interprofessionnelle a entièrement revu la communication de l'appellation. Nouveau visuel, nouveau slogan et surtout nouvelle stratégie qui repose sur le ciblage, chaque été, de villes à fort potentiel.

Les Côtes de Gascogne adoptent une nouvelle stratégie de communication : plutôt que de s'éparpiller sur toute la France, il s'agit désormais, chaque année avant l'été, de cibler une seule ville à fort potentiel. La première à avoir bénéficié de ce nouveau plan est Toulouse. Du 16 au 21 juin dernier, plus de cinq cents panneaux d'affichage, abris-bus et flancs de bus ont porté la nouvelle affiche de l'appellation. L'interprofession a aussi fait passer de la publicité dans vingt supports de presse et organisé une campagne de communication sur le web.

De plus, à l'occasion de la Fête de la musique, les 20 et 21 juin, la section interprofessionnelle a organisé, dans la Ville rose, plus de cinquante dégustations animées par les producteurs chez quarante cavistes partenaires. Pour cette occasion, elle avait recruté vingt hôtesses pour relayer l'information auprès des passants et les inviter à entrer chez les cavistes au moment des dégustations.

L« Nous sommes très satisfaits de cette première opération, qui nous aura coûté environ 80 000 ?, ajoute Alain Desprat. Nous avons planifié un programme sur cinq ans, au cours duquel nous ciblerons chaque été une ville de la côte Atlantique, où le côtes-de-gascogne est déjà très connu. À chaque fois, nous relierons notre opération à un événement culturel comme un festival. Mais nous n'avons pas encore défini notre point de chute 2015. Cela pourrait être Biarritz, La Rochelle, Lorient ou Rennes. »

En amont de cette nouvelle stratégie, la section interprofessionnelle des côtes-de-gascogne a réalisé en 2013 un sondage auprès des opérateurs de la filière (du producteur jusqu'au distributeur) et des consommateurs afin de mieux connaître les attentes de chacun en termes de communication. « Nous avions déjà réalisé une enquête de ce type, il y a dix ans, explique Alain Desprats, directeur de la section. Cela nous a permis de valider qu'il fallait communiquer sur la convivialité et le partage, et cibler des consommateurs de 25-45 ans, plutôt que de rester sur les accords mets-vins comme nous le faisions. »

À la suite de ce travail, la section a donc fait évoluer ses visuels, notamment son logo. Aujourd'hui, celui-ci se compose d'un disque gris au sein duquel se love le nom de l'AOC, et duquel les lettres « SO » symbolisant le mot « Sud-Ouest » ressortent. L'accroche a également changé. À « L'accent fruité du Sud-Ouest » a été préféré « Fraîchement Sud-Ouest ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé