LE FIL

Vin et Société publie un argumentaire à l'usage de la profession

Mercredi 08 décembre 2010 par B.C.

Vin et Société et l'Union des oenologues de France ont profité du Vinitech pour présenter leur Mémento Vin et santé. C'est un document de douze pages « pour aider les professionnels à répondre aux questions que le grand public se pose sur le sujet », explique Séverine Besse-Le Saux, la directrice de l'association.

« Parce que la filière viti-vinicole française est responsable et engagée, ce Mémento présente les effets bénéfiques d'une consommation modérée et responsable de vin et rappelle les risques d'une consommation excessive »,
lit-on en page 2.

Pour bien afficher ce sens des responsabilités, le document expose d'abord les repères de la consommation modérée et les dangers d'une consommation excessive avant de détailler les bienfaits de la consommation modérée.

Au chapitre des bienfaits, le Mémento soutient que « la consommation modérée de vin participe à une meilleure espérance de vie » et que « l'effet protecteur attribuable à l'alcool augmente avec l'âge ». Il rappelle qu'il est essentiel de consommer le vin durant les repas pour « potentialiser ses effets bénéfiques et limiter les effets de l'alcool dans l'organisme ». Avant cela, un tableau permet d'estimer l'alcoolémie en fonction de son poids et de sa consommation.

Vin et Société et l'Union des oenologues comptent sur les organisations professionnelles pour distribuer le Mémento aux viticulteurs et aux négociants. Le CIVB, interprofession des vins de Bordeaux, est l'une des premières à en avoir commandé et doit les distribuer lors de sa prochaine assemblée générale.

Télécharger le Mémento Vin et santé.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé