LE FIL

Les rendements dans les AOC varoises ont perdu 10% en dix ans

Mardi 15 mars 2011 par A. A.

Entre 1998 et 2008, le rendement moyen des appellations varoises a chuté de 5 hl/ha, passant de 48 à 43 hl/ha, révèle une étude de la chambre d'agriculture du Var publiée par notre confrère « En Pays varois ».

Dans cette étude, la chambre d'agriculture rappelle le lien très fort qu'il existe entre la rentabilité des exploitations et leurs rendements. « Plus les rendements des entreprises viticoles sont hauts et proches des limites autorisées par les décrets d'appellation, plus le revenu d'entreprise est bon voire excellent, soulignent les auteurs de l'étude. Et inversement, des rendements bas, malgré des prix de vente élevés n'assurent pas forcément de bon revenu d'entreprise. »

La baisse des rendements semble en grande partie induite par les pratiques des viticulteurs. La chambre d'agriculture constate qu'elle se produit chez ceux qui laissent leur vignoble vieillir, principalement des coopérateurs proches de la retraite et dont la reprise n'est pas assurée.

Mais les plus touchés sont un groupe comprenant en majorité des vignerons indépendants et des néovignerons qui ne récoltent que 33 hl/ha en moyenne, alors qu'ils ont un vignoble jeune. Il semble qu'il aient trop planté trop de grenache, cépage sensible à la sécheresse et à la coulure. Une hypothèse à confirmer.

« Bâtir une stratégie d'entreprise sur des rendements bas avec des produits ultra-qualitatifs ne peut concerner qu'une partie des vignerons varois. La majorité doit trouver le juste équilibre entre un rendement plus élevé et une production des vins qualitatifs », note l'étude.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé