LE FIL

La flavescence dorée détectée dans le Diois

Lundi 27 juillet 2015 par Juliette CassagnesVitisphere - La Vigne

À Aurel, dans la Drôme, un foyer de flavescence dorée a été découvert le 6 juillet. Un périmètre de lutte obligatoire a été défini dans le Diois, un vignoble qui avait été préservé jusque-là.

Un foyer de flavescence dorée a été détecté dans le Diois, sur la commune d'Aurel (Drôme), le 6 juillet. Une première pour ce vignoble qui, jusqu'à présent, en était indemne. Deux parcelles sont touchées, dont l'une avec plus de la moitié des pieds atteints.

Les investigations complémentaires effectuées depuis par la cave coopérative, la chambre d'agriculture et le SRAL ont permis de détecter, autour de ce foyer, d'autres parcelles présentant les symptômes, mais sur quelques pieds seulement. « Des analyses de confirmation sont en cours », indique la note réglementaire de la SRAL. Au total, le nombre de pieds atteints avoisinerait les cinq cents. Tous les cépages locaux seraient concernés (syrah, grenache, alicante, muscat, clairette?).

« La contamination est ancienne et se multiplie depuis de nombreuses années, explique Nicolas Fermond, conseiller viticole à la chambre d'agriculture de la Drôme. Mais elle est passée inaperçue car la parcelle est totalement isolée. » Son origine précise n'est pas déterminée, mais les professionnels suspectent une introduction, il y a plusieurs années, du phytoplasme par des plants contaminés. « Afin d'en savoir plus, une remontée de filière des plants sera effectuée par FranceAgriMer », précise Nicolas Fermond.

PÉRIMÈTRE DE LUTTE OBLIGATOIRE

Avec le niveau important de population de cicadelles relevé dans le cadre du suivi biologique du BSV, le risque de propagation alentour est élevé. Une réunion entre les différents acteurs s'est donc tenue en urgence le 17 juillet. Elle a permis de définir un nouveau périmètre de lutte obligatoire. Celui-ci s'étend sur les 31 communes de l'appellation Clairette de Die. Un secteur géographique autour du foyer d'Aurel a par ailleurs été délimité : un traitement insecticide obligatoire devra y être réalisé entre le 29 juillet et le 5 août.

Une prospection renforcée du vignoble va également être mise en place à partir du 15 septembre, organisée par le syndicat des producteurs, appuyé par la FGDON. D'ici là, les professionnels ont pour consigne de se mobiliser afin de rechercher la présence d'éventuels symptômes dans leurs parcelles.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé