LE FIL

Le Sival 2015 annonce son palmarès

Mercredi 14 janvier 2015 par Martin Caillon La Vigne-Vitisphere

Le Sival a révélé mardi 13 janvier, jour de son ouverture, le palmarès de son concours de l'innovation. Quatre entreprises du secteur vitivinicole ont été distinguées d'un Sival d'argent pour leurs innovations.

La 29e édition du salon des techniques de productions végétales (Sival) a ouvert ses portes hier, à Angers (Maine-et-Loire). Le jury du concours de l'innovation a annoncé, à cette occasion, les lauréats de l'année. Parmi les trente entreprises présélectionnées en novembre, treize ont reçu une distinction. Quatre entreprises du secteur viticole ont été récompensées d'un Sival d'argent.

La société Amarok Biotechnologies est primée pour son Bretta test, une méthode de détection spécifique des levures Brettanomyces par immunofluorescence. Elle utilise un anticorps, produit à partir de Brett d'origines géographiques différentes, couplé avec un marqueur de viabilité. La méthode permet, en moins de deux heures, de détecter les Brettanomyces et non-Brettanomyces, et de déterminer si elles sont vivantes ou mortes. Le Bretta test devrait ainsi faciliter le suivi du processus de fermentation.

La société Anova-Plus reçoit également l'argent pour son test Flash-Diag. Il s'agit d'un test ADN permettant de diagnostiquer la flavescence dorée directement au vignoble en moins d'une heure. Grâce à sa souplesse d'utilisation, le Flash-Diag devrait permettre une détection plus aisée et plus précoce de la flavescence.

Les sociétés Biodisac-Sodisac et Souslikoff complètent le palmarès. La première a mis au point un manchon de protection des jeunes plants en papier 100 % biodégradable. La société Souslikoff, quant à elle, est distinguée pour son porte-outil à suivi de rang automatisé Guidalex, une innovation déjà auréolée d'or au Vinitech.

Malgré un contexte économique difficile, en particulier pour la filière fruits et légumes, la première journée du Sival a connu une affluence importante. À la mi-journée, les exposants du secteur vitivinicole, eux, se montraient plutôt confiants. « 2014 a été une bonne année pour la viticulture dans la région des vins de Loire, sur le plan qualitatif notamment. 2015 devrait être bonne année pour nous en matière d'équipements vinicoles », augure Denis Leylavergne, PDG de Vitiloire, l'un des principaux exposants du Sival, implanté dans la région.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé