LE FIL

La cave de Berlou, nouveau partenaire de Jeanjean

Vendredi 24 janvier 2014 par Michèle Trévoux

La maison Jeanjean (groupe Advini) poursuit sa stratégie de partenariat en scellant un accord avec la cave des coteaux de Berlou (Hérault). Objectif : valoriser l'AOP Saint-Chinian Berlou, dont la coopérative produit 90 % des volumes.

« Berlou (Hérault) est un terroir splendide qui détient les plus vieux carignans du Languedoc. À travers ce partenariat avec la coopérative des coteaux de Berlou, nous misons sur la valorisation du cru Berlou grâce à nos doubles compétences : les vignerons coopérateurs pour cultiver la vigne et élaborer le vin, Jeanjean pour le mettre en marché et le promouvoir », explique Gilles Gally, directeur des achats vins chez Jeanjean en charge de cette stratégie de partenariat.

Comme il l'a déjà fait avec les caves de l'Ormarine, Embres-et-Castelmaure (Aude) et plus récemment Corconne (Gard), le négociant héraultais vient donc de sceller un nouveau partenariat avec cette cave coopérative héraultaise. Objectif affiché : prendre le leadership sur le cru Berlou, dont la cave assure 90 % de la production.

La maison Jeanjean s'est engagée sur une durée de cinq ans à acheter le tiers des volumes produits par la cave, soit 2 500 à 3 000 hl en AOP Saint-Chinian et Saint-Chinian-Berlou. Les prix d'achat fixés dans le contrat sont supérieurs au cours du marché dès la première année et des hausses successives sont prévues sur les quatre années suivantes. Ces vins seront commercialisés sous la marque Ombrelle Terre de loups, qui appartient à la cave et sera déclinée en trois niveaux qualitatifs : Saint-Chinian Les Landes, Saint-Chinian Berlou Terrasses royales et Saint-Chinian Berlou Mont des Albières.

Des coopérateurs impliqués

Mont des Albières est un vin dJeanjean se charge de la stratégie commerciale et de la communication, du positionnement prix (les prix de vente conseillés en grande distribution en France se situent entre 3,90 et 10 euros selon la cuvée) et du choix des habillages, en concertation avec la cave. La coopérative conserve la commercialisation de ses produits au caveau et dans les circuits traditionnels.

Adhérente jusqu'en juillet 2013 au groupe Val d'Orbieu, la cave de Berlou, qui a produit jusqu'à 30 000 hl par an, a vu sa production s'étioler et tomber à 8 000 hl aujourd'hui. Elle compte douze coopérateurs, tous impliqués à tour de rôle dans les différentes activités de l'entreprise : vinification, commercialisation et administration. « L'objectif de ce partenariat est également de fixer ce terroir en assurant aux producteurs une rémunération suffisamment attractive pour assurer la relève. C'est indiqué dans le contrat », précise Gilles Gally.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé