LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Vinisud 2016 s'ouvre aux vignobles bordelais et californien

Vendredi 06 février 2015 par Marion IvaldiVitisphere - La Vigne

Le prochain salon Vinisud, qui se tiendra en 2016 à Montpellier (Hérault), intègre quelques changements. Il s'ouvre ainsi à d'autres vignobles et veut s'imposer comme un événement annuel.

Du 15 au 17 février 2016, Montpellier accueillera Vinisud avec une offre élargie. Au-delà des frontières strictes des vignobles méditerranéens, elle s'étendra aux vignobles bordelais et californiens. Le salon aborde ainsi le Sud de manière globale, avec une semaine d'avance sur ses dates habituelles. Il cherche ainsi à s'imposer dans le calendrier événementiel chargé des trois premiers mois de l'année (Salon de l'agriculture, ProWein, Vinipro?).

FOCUS AMÉRICAIN

« Le conseil d'administration a validé ces nouvelles orientations stratégiques à l'unanimité », souligne Philippe Quichaud, administrateur d'Adhésion, société organisatrice du salon. Le vignoble de Bordeaux devrait trouver ses marques facilement dans les allées du salon montpelliérain, où des bouteilles girondines s'affichaient parfois en catimini.

L'accueil de la Californie est en revanche un pari et veut mettre un coup de projecteur sur le marché des États-Unis qui a le vent en poupe. « Faire ce focus nous paraît évident », commente Philippe Quichaud. De plus, le salon invitera une importante délégation d'acheteurs américains. « Au-delà de ce marché américain, l'international est notre premier souci et nous avons pour objectif d'augmenter de façon significative le nombre de visiteurs internationaux », insiste Philippe Quichaud.

SALON ANNUEL

Autre nouveauté, et pas des moindres, Vinisud devient un salon annuel et sera donc aussi organisé en 2017. Ce choix repose sur une enquête de satisfaction réalisée lors de la dernière édition. 82 % des visiteurs avaient alors demandé que l'événement se tienne tous les ans. « Pour les acheteurs, il est important de pouvoir rencontrer ses fournisseurs chaque année, car chaque millésime a ses caractéristiques », explique Philippe Quichaud, qui souligne: « Nos visiteurs adorent Vinisud, qui sait allier les affaires et la convivialité. »

Enfin, il n'y aura pas d'édition Vinisud Shangaï. Si le bilan de la dernière édition est positive, selon les organisateurs, ceux-ci croient davantage en des formules différentes et plus ciblées pour permettre aux entreprises vinicoles méditerranéennes de percer le marché de l'Empire du Milieu.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé