LE FIL

Flavescence dorée

La maladie continue de progresser dans le Sud

Jeudi 17 septembre 2015 par Marion Sepeau Ivaldi

 Flavescence dorée : la maladie continue de progresser dans le Sud
Selon les premières prospections de la Draaf Paca, le phytosplasme a continué de progressé touchant de nouvelles communes dans le Sud.

La Draaf PACA a révélé le 15 septembre l’état des contaminations par la Flavescence dorée. Les premières prospections ont effet commencé fin août et ont détecté une sortie des symptômes qualifiés de « très inquiétants » par la préfecture. Sur la zone couverte PACA, Rhônes Alpe et Gard, 5 nouvelles communes sont contaminées et 9 parcelles sont touchées à plus de 20%, ce qui entraînera leur destruction. "Il est encore trop tôt pour affirmer que la tendance est à une expression plus importante cette année que les campagnes précédentes. Cependant, l'impression globale est que les symptômes sont forts" souligne la Draaf. Par ailleurs, ce bilan doit faire l'objet d'un certain recul : le relevé de la Draaf comptabilise les cas faisants l'objet d'un signalement, qui doivent encore faire l'objet d'une vérification par analyse.

Dans le département des Bouches-du-Rhône, 55 parcelles ont été testées positives dont 6 parcelles touchées à plus de 20% (Eygalières, Lambesc, Orgon) et deux communes sont nouvellement touchées (Saint Cannat et Sénas). "Sur Eygalières et Orgon, nous constatons une décrue des foyers même si certaines parcelles présentent une présence importante du phytoplasme" précise la Draaf. Dans le Var, 114 parcelles sont contaminées dont 3 à plus de 20% (Beaumont du Ventoux, Buisson et Villedieu) ; trois communes sont nouvellement contaminées (Beaumont du Ventoux, Puyvert et Roaix).

En région Rhône Alpes, 17 communes ont été identifiées comme présentant le phytoplasme, une commune présente une parcelle contaminée à plus de 20% (Sainte Euphémie sur Ouvèze). Enfin, en Languedoc-Roussillon, dans le secteur de Roquemaure, huit nouvelles communes (Bezouce, Castillon du Gard, Domazan, Ledenon, Meynes, Saze, Saint-Victor Lacoste et Vers Pont du Gard) viennent allonger les quatre déclarées contaminées en 2014. Le secteur d’Aigremont voit également s’étendre la zone contaminée d’une commune l’an dernier à 3 cette année (Asperes, Cannes-et-Clairan, Savignargues).

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé